Actualités

Le Grand Journal : vifs échanges entre Aadil Ameer Meea et Toolsyraj Benydhin

La grève de la faim des sept contractuels de l’ex-CWA de même que le walk out de l’opposition à l’Assemblée nationale ont fait monter la tension entre les députés Aadil Ameer Meea et Toolsyraj Benydhin dans les studios de Radio Plus, mardi. Ils ont croisé le fer sur plusieurs dossiers.

 Le dialogue social est-il en panne ? Tel était le thème du Grand Journal sur Radio Plus, mardi après-midi. Jane Lutchmaya et Eshan Dinally avaient comme invités  Jane Ragoo, syndicaliste de la Conféderation des Travailleurs du Secteur Privé (CTSP), le député du MSM, PPS et ancien syndicaliste, Toolsyraj Benydhin, et le député du MMM, Aadil Ameer Meea.  Ken Arian, Senior Advisor au Prime Minister’s Office, est intervenu par téléphone.

Le ton est donné après que le député mauve a choisi de faire des allégations contre la Speaker Maya Hanoonmanjee en l’accusant de partialité. (voir hors-texte et la déclaration de la Speaker en page 3). Pour Toolsyraj Benydhin, ce walk out n’était pas « justifié ».

Pour revenir au thème de l’émission, Jane Ragoo soutient que si Atma Shanto a entamé cette grève de la faim, c’est qu’il a dû avoir recours à tous les autres moyens qui n’ont pas donné des résultats escomptés.  « Nous entamons une grève de la faim lorsque le dialogue social ne marche plus », explique-t-elle. Elle fera la démonstration de ses difficultés pour soutenir les employés de La Marie Treatment Plant et déplore la situation des contractuels qui ont travaillé plusieurs années mais qui se retrouvent sans  travail par la suite.

Aadil Ameer Meea critique vivement les autorités pour le sort des ex-employés de la CWA et se dit « outré » que ces personnes, qui ont travaillé des années durant, se retrouvent sans emploi. De plus, il dit ne pas comprendre comment d’autres personnes, qu’il qualifie « d’agents politiques », ont été embauchées par la suite.  Le député mauve, accompagné de ses collégues Reza Uteem et Veda Baloomoody, a rendu visite aux grévistes mardi.

Pour Toolsyraj Benydhin, ces personnes étaient employés par des contracteurs qui travaillaient pour le compte de la CWA et leur contrat a pris fin. Ces personnes devraient suivre les procédures pour être embauchées à nouveau. Ce que conteste Jane Ragoo qui estime que ce n’est pas sérieux de demander à une personne, qui a travaillé depuis 19 ans auprès des contracteurs de la CWA, de redémarrer les procédures pour avoir un travail.

Le Senior Advisor du Bureau du Premier ministre, Ken Arian, réfute l’un des arguments d’Aadil Ameer Meea à l’effet qu’une des personnes a travaillé depuis plus de 19 ans. Pour contrer l’argument que le dialogue social bloque, ce dernier affirme avoir discuté avec le syndicaliste pour trouver une solution avant la grève de la faim qui a débuté lundi. Il y a eu même une rencontre avec le ministre du Travail, Soodesh Callichurn.