Le Grand Journal : la stabilité du gouvernement passée en revue

Le Grand Journal

La situation au gouvernement, avec l’accession de Fazila Daureeawoo au Front Bench et la nomination de Roubina Jadoo-Jaunboccus comme ministre, a été décortiquée durant la seconde partie du Grand Journal, sur Radio Plus, le jeudi 16 novembre. Jean-Luc Émile a réuni Dharam Gokhool et Michael Atchia pour en discuter.

L’observateur politique Dharam Gokhool estime que la photo de famille du nouveau cabinet, prise jeudi à la State House, n’est pas la dernière de ce mandat. Pour l’ancien ministre, l’instabilité au sein du gouvernement perdurera. « Remontons à décembre 2014. Le pays voulait un nouveau départ et une nouvelle culture. Or, comme nous pouvons le constater, c’était une victoire par défaut et non une victoire intentionnelle. Par la suite, nous avons vu plusieurs départs. Nous avons une équipe qui est encore faible », souligne-t-il.

Pour Michael Atchia, le PM reste le coordinateur de l’ensemble de son gouvernement. Toutefois, il indique que ce serait mieux pour Pravind Jugnauth de céder le fauteuil de ministre des Finances à quelqu’un d’autre. « Il ne faut pas oublier la façon dont certains parlementaires ont eu leur ticket à la dernière minute en 2014 », ajoute-t-il.

Intervenant au téléphone, la politologue Catherine Boudet a indiqué que Pravind Jugnauth essaie d’inaugurer un nouveau style de leadership. Néanmoins, elle pense que le chef du gouvernement est victime de son propre style. « Dans le cas de Showkutally Soodhun, il a écouté la population. Mais je suis choquée par l’attitude de certains qui souhaitent qu’un représentant de la même communauté remplace l’ex-ministre Soodhun. Le communautarisme reste un gros handicap pour l’avancement du pays. »

Le député de la majorité Sangeet Fowdar, lui aussi interrogé au téléphone, a affirmé que Pravind Jugnauth faisait beaucoup d’efforts pour le pays. Même s’il est satisfait que Fazila Daureeawoo remplace Showkutally Soodhun sur le Front Bench, il n’approuve pas le choix du Premier ministre par rapport à la nomination de Roubina Jadoo-Jaunboccus comme ministre. « J’aurais attendu le rapport de la commission d’enquête sur la drogue avant de la nommer, pour la simple et bonne raison qu’elle a été inquiétée par la commission. »

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !