Live News

«Le gouvernement est en train de paniquer… une fin de règne», affirme Ramgoolam

Le leader du Parti Travailliste (PTr), Navin Ramgoolam, estime que suite aux récents évènements survenus à Fond-Du-Sac, Cottage, Curepipe, Rose-Belle et à Saint-Paul, le gouvernement est en train de «paniquer». 

Pour le leader des rouges, «c’est la fin de règne de ce gouvernement». « Mo espere zot pas fini mal», a déclaré Navin Ramgoolam à la presse ce jeudi 18 avril. 

Le leader des rouges a tenu ses propos à sa sortie du tribunal de Curepipe en ce jeudi 18 avril. Il avait accompagné le président du Parti Travailliste (PTr), Patrick Assirvaden, et l'ex-ministre travailliste, Cader Sayed-Hossen, qui faisaient face à la justice pour répondre de leur présence à la manifestation du mardi 16 avril à l’Avenue Nehru Phoenix. 

Navin Ramgoolam voit aussi une signification après l’arrestation de Patrick Assirvaden. «Si ou pe aret prezidan PTr. Ve dire zot pe rod blok PTr. Se enn siyn de panik», affirme l’ancien Premier ministre.

«Soodhun ki pe dir li pou fer Phoenix vinn New York ek isi malpropete pe sorti dan lakaz dimunn»

«Dan bann dernyer zur de bann guvernman Jugnauth. Zot pe paniké. Zot pe pansé la, sel fason la pou anpess soulevman lepep. Zot pe mal panse. Ou pa kave gayn enn Soodhun ki pe dir li pou fer Phoenix vinn New York ek isi malpropete pe sorti dan lakaz dimunn. Nepli lepok kolonial la», a-t-il aussi précisé.

Les résidents avaient crié leur colère dans la rue. Ces derniers protestaient contre la présence d’eaux usées avec des excréments qui avaient inondé la route principale de l’endroit. Une situation qui, selon eux, perdurait depuis plusieurs jours. 

Stéphanie Momplé
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !