Défi Zen

Le fabuleux destin d’Emma

Emma Rigolleau

Le destin frappe là où on ne l'attend pas. À 20 ans, Emma Rigolleau, qui veut toucher les étoiles, s’en donne les moyens. De passage au Festival de Cannes cette année, cette jeune mannequin d’origine mauricienne, qui a grandi en France, embrasse le rêve de devenir actrice. Rencontre.

La chance est venue frapper à sa porte. De l’anonymat à la lumière, il n’y a qu’un pas qu’Emma souhaite franchir. Cette jeune femme de 20 ans s’est vue offrir cette année l'opportunité d’embrasser son rêve américain. D’origine mauricienne, elle a grandi en France, pays de la mode, où elle se laisse envahir par cet univers qui lui plaît tant. « Ma maman faisait elle-même de la mode lorsqu’elle était plus jeune et je me suis laissée séduire par les strass et les paillettes». Sa première expérience sur le catwalk se fait au niveau de son école. « L’association, qui s’occupe de la mode au niveau de l’école de commerce, me sollicite pour participer à des défilés présentant les créations des étudiants en dernière année". Emma foulera le catwalk durant trois années d'affilée. « Grâce à ces défilés, je me suis fait remarquer par une agence de promotion qui m’a proposée de défiler et de poser pour des marques prestigieuses ».

Emma Rigolleau
Emma Rigolleau a posé pour plusieurs marques françaises.

Des défilés à l’école de commerce jusqu’à l’univers du mannequinat, cette étudiante en Luxury Brand et Communication Digitale se retrouve propulsée dans un monde glamour. Elle pose pour quelques marques et enchaîne les séances photos pour Agogo, Design by Cristina ou encore Atelier Berlioz. « J’ai été conquise par cet univers, ce malgré les difficultés que cela comporte de devoir concilier études et mannequinat », raconte Emma. 

proposition cinÉmatographique

Suite à son désir de s’essayer à quelque chose de différent, Emma choisit de prendre part au concours de beauté Miss Franco Mauricienne à Paris. Elle y est repérée par un réalisateur indien basé en France, Djeas Balane, également président de Miss & Mr India France qui l’invite à tourner dans un de ses films. «Il m’a formé dans le domaine, car il voyait que j'avais du potentiel». Grâce au cinéaste indien, la jeune fille a la chance de fouler le célèbre tapis rouge du Festival de Cannes en 2018. « Ce fut la plus belle expérience de ma vie. J’y ai croisé quelques  célébrités, notamment Deepika Padukone, Aishwarya Rai ou encore Amitabh Bachchan au pavillon indien. Sur le tapis rouge, j'ai aussi aperçu Penelope Cruz, Cate Blanchett, Rihanna, Carla Bruni, Guillaume Canet et Diane Kruger ».

Emma Rigolleau
                                                                                      Elle a eu la chance d’assister au Festival de Cannes cette année.

C’est là qu’Emma fait la connaissance de Richard A. Stein, un producteur américain qui lui propose de tourner dans son prochain film. «Il est venu me rencontrer à Paris il y a deux mois pour en discuter. En peu de temps, les choses se sont enchaînées pour moi. Le cinéma m’a toujours intéressée, mais je ne pensais pas que les portes s’ouvriraient aussi facilement pour moi ». L’année prochaine, Emma compte suivre six mois de cours à New York, ce qui lui permettra de côtoyer Hollywood et découvrir l’univers cinématographique.

Elle fait de l'équitation et de la danse classique depuis l’âge de cinq ans. 

Emma Rigolleau

Outre la mode et le cinéma, la jeune femme compte plusieurs cordes à son arc. En effet, elle fait de l'équitation et de la danse classique depuis l’âge de cinq ans. « Je continue d’ailleurs à me perfectionner dans le domaine et je suis suivie par des coachs », indique-t-elle. Emma a aussi été championne départementale aux échecs en 2011 et 2012. « Je suis ambassadrice de la marque de lunettes de soleil Sunglass Galleria, ce qui me permet d’avoir des codes promotionnels pour mes abonnés sur Instagram et pour moi-même ».

Son prochain objectif à l'avenir :  devenir le nouveau visage de l’industrie de la mode et une actrice de renommée mondiale.