Live News

Le Dr Musango : « Chaque gouvernement est libre de décider du délai pour l’administration de la troisième dose de vaccin »

« Chaque gouvernement est libre de décider du délai pour l’administration de la troisième dose de vaccin anti-Covid-19. Il en va de même pour le Sinopharm qui requiert 4 à 6 mois d’attente avant de recevoir un vaccin de rappel ». C’est ce qu’a déclaré sur RadioPlus, le Dr Laurent Musango, ce mercredi 22 septembre.

Le représentant de l’Organisation mondiale de la Santé à Maurice (OMS) a expliqué que ce délai n’est pas le même dans tous les pays.

À Maurice, cette campagne de vaccination pour la troisième dose débute demain, jeudi 23 septembre pour ceux ayant reçu la deuxième dose il y a quatre mois. Alors qu’à Abu Dhabi, les personnes qui ont reçu leur deuxième injection de Sinopharm depuis plus de six mois, doivent obligatoirement faire ce vaccin de rappel, dit-il.

À savoir que l’OMS s’oppose toujours à l’administration de la troisième dose de vaccin contre le coronavirus étant donné que plusieurs pays éprouvent des difficultés pour recevoir des sérums contre le virus et dont les populations restent vulnérables face à la Covid-19.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !