Live News

Le DPP : «Il faut rapidement mettre à jour notre code pénal, qui date de 1810»

Le Directeur des poursuites publiques (DPP), Satyajit Boolell a deux souhaits : la réforme, voire la refonte totale de notre code pénal, qui date de 1810, et la création d’une cour contre la délinquance économique et financière (Financial Crime Court). Il intervenait lors de la cérémonie inaugurale de la nouvelle Cour suprême, à Port-Louis, ce lundi matin 7 septembre. 

« Il nous faut rapidement faire une mise à jour de notre code pénal. Cela c’est primordial », a fait ressortir Satyajit Boolell. « Secundo, je souhaite la création d’une Financial Crime Court. On doit absolument s’assurer que les décisions soient prises très rapidement. Dans le monde, les affaires bougent vite, avec les progrès technologiques. Si on veut avoir des ordres en Ancillary Orders (ordonnances auxiliaires), comme on dit, on doit s’assurer que tout cela se fasse en amont avec l’enquête de la police et de l’Icac (commission anticorruption) pour qu’on puisse contrecarrer tous ces biens illicites qui peuvent affecter nos secteurs financiers », a expliqué le DPP. 

Pour sa part, le Chef juge, Asraf Caunhye a affirmé qu’ « une instance judiciaire indépendante doit disposer d’une infrastructure appropriée ». La nouvelle cour, précise-t-il, est dotée des dernières technologies, ce qui permettra le bon déroulement des activités et d’économiser du temps.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !