Live News

Le compte Facebook de plus d’une dizaine d’enseignants piratés

Une dizaine d’enseignantes, affectés dans un établissement secondaire à Rose-Hill, comptent se rendre à la Cybercrime Unit des Casernes centrales dans les jours qui suivent pour porter plainte. Cela, après avoir été nombreux à être victimes d’un piratage électronique via Facebook Messenger. Selon une des enseignantes de l’établissement, le modus operandi est similaire. « J’ai d’abord reçu un message d’une amie qui m’a demandé de cliquer sur un lien afin d’aimer une page. Dès que j’ai cliqué sur le lien, j’ai été dirigée vers une autre page Facebook où on m’a demandé d’écrire mon adresse courriel et mon mot de passe.

Quelques minutes après, j’ai réalisé que j’ai été déconnectée de l’application Facebook mobile. Lorsque je tentais de me connecter, je n’y arrivais pas », explique-t-elle. L’amie en question est aussi une victime de piratage. Cependant, le comble dans cette affaire est que la personne qui demande aux utilisateurs ‘ciblés’ sur Facebook parle en kreol morisien. « Ça doit impérativement être un Mauricien et quelqu’un qui connaît ses cibles ». 

  • The news 218i Gran Coupé

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !