Live News

Le cadavre d’une sexagénaire débarrassé au Souffleur : « La mer démontée complique notre tâche », indique un haut cadre de la NCG

Photo : Waren Marie

Les recherches pour retrouver le corps de Bibi Nazma Rummun, 64 ans, se poursuivent dans la région du Souffleur. Elle a été tuée et démembrée par son fils avec la complicité de sa compagne. Des éléments de la National Coast Guard (NCG), épaulés par ceux de la Police Helicopter Squadron et d’une équipe de la Groupe d’Intervention de la Police Mauricienne (GIPM,) sont à pied d’œuvre pour retrouver la valise dans laquelle se trouve le corps mutilé de la sexagénaire.

Selon l’ASP Reddy Luchmoodoo de la NCG, l’état de la mer rend les recherches encore plus difficiles. Il indique : « La mer démontée rend la tâche encore plus difficile aux officiers dans leurs opérations. On a sollicité le drone des Casernes centrales pour faciliter la tâche mais jusqu’à présent on n’a rien retrouvé. Avec les marées de ces derniers jours, il est fort probable que le corps pourrait avoir été emporté par le courant. Cependant, les recherches se poursuivent. »

Soulignons que Bibi Nazma Rummun était portée manquante depuis deux jours. Son fils, Shakeel, 32 ans est passé aux aveux, ce samedi 19 octobre. Selon les premiers éléments de l’enquête, il a tué sa mère avant de la découper en morceaux. Il aurait ensuite placé le corps démembré dans une valise qu'il a abandonné dans la région du Souffleur.

La compagne du suspect a été également arrêtée pour complicité dans ce meurtre. Ils seront traduits devant le Bail and Remand Court, cet après-midi, pour leur mise en accusation provisoire. L’enquête, menée par le Detective Inspector Cowlessur de la brigade criminelle (CID) de Moka, se poursuit.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !