People

Le bel art d’Aurélie Dumolard

Aurélie Dumolard.

Plus qu’un art, la danse est pour elle source de vie et de bien-être. Enseignante de profession, Aurélie Dumolard pratique la danse depuis 21 ans. Aujourd’hui, elle transmet sa passion aux autres à travers des cours qu’elle offre à temps partiel aux enfants et adultes.

«La danse me permet d’exprimer des émotions enfouies, confie Aurélie Dumolard, et chaque gestuel raconte une histoire. » Source d’inspiration et de liberté, la danse est un vecteur de sentiments pour celle qui la pratique depuis l’âge de sept ans. La danse coule dans ses veines et c’est tout naturellement qu’elle s’est investie dans cette passion dès son plus jeune âge. « C’est ma mère, Patricia Sardes, danseuse et professeure de danse, qui m’y a initiée. J’ai commencé comme la plupart des petites filles par le ballet classique avant d’aborder d’autres styles dont les moderne contemporain, modern jazz et bien d’autres. »

Après l’obtention de son baccalauréat au Lycée Labourdonnais, Aurélie poursuit ses études à la Chambre de commerce (MCCI). Aujourd’hui enseignante de profession, elle donne aussi des cours dans son petit studio. « J’ai repris les classes de ma maman à Tamarin alors que j’avais 18 ans, indique Aurélie âgée de 28 ans. La danse est pour moi une évidence, une seconde nature. J’aime travailler avec les enfants et c’est très valorisant de contribuer à leur épanouissement » Elle leur enseigne la posture et la discipline qui relève de la base classique mais aussi d’autres styles.

« Ce qui me plaît par-dessus tout dans la danse, c’est cette sensation de liberté. J’y exprime mes sentiments sans crainte d’être jugée. C’est plus qu’un bel art pour moi, c’est une source de vie et de bien-être comme tout autre sport. La danse est ma passion. Danser et raconter sont pour moi deux choses qui se marient bien et c’est ce que j’enseigne. » Grâce à la danse, elle a participé à de nombreux spectacles dans divers théâtres et hôtels et à plusieurs événements. « Je prenais des cours dans Sowatt Ltd, la compagnie d’événementiels de ma mère, et les spectacles étaient réguliers », explique-t-elle.

« Comme un sport collectif »

Bien qu’elle ne possède pas d’école à elle, Aurélie a souhaité transmettre son univers artistique aux autres en donnant des cours de danse. « Les vendredis, j’enseigne aux enfants de cinq à dix ans, les samedis aux enfants de dix à 14 ans ainsi qu’aux jeunes et aux adultes. » Elle lance un appel à d’autres professionnels de la danse pour des mini stages dans un esprit de partage. « La danse c’est ça, c’est comme un sport collectif. »

Être maman ne freine pas sa passion. Aurélie sait jongler entre son métier et ses heures de cours. « Je suis maman mais cela ne m’empêche pas de cultiver ma passion et au contraire, ma petite Ella est une nouvelle source d’inspiration ! »

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Made for more