Xplik ou K

L’attente d’un senior pour obtenir des lunettes de l’assistance publique

Le 1er avril, un senior de Port-Louis a déposé une demande pour l’obtention de lunettes auprès de l’assistance publique. Trois mois et demi après, il attend toujours.

En octobre 2018, Bhugaloo Y., 69 ans, se rend à son rendez-vous pour son traitement cardiaque où il explique au médecin qu’il avait des problèmes de vue. Le médecin lui a alors remis un document à présenter à l’hôpital ophtalmologique de Moka. Là-bas, après consultation, Bhugaloo Y. apprend qu’il souffre de cataracte et il est opéré le 19 décembre dernier. Le 24 mars 2019, son médecin lui a expliqué qu’il doit porter des lunettes. C’est ainsi que le 1er avril, il s’est rendu au Bureau de l’assistance publique, à Astor Court, Port-Louis, avec les documents nécessaires pour l’obtention de lunettes, mais sa requête est restée sans réponse pendant six semaines.

Puis, le 10 mai dernier, il a reçu un appel de cette instance pour lui demander de patienter. Le 13 juin, il a été informé par le Bureau de l’assistance publique que le ministère de la Sécurité sociale effectuait une enquête de routine et qu’il lui faudrait encore patienter…

Entre-temps, les yeux de Bhugaloo lui font souffrir. Il craint de perdre la vue, car il doit faire des efforts pour lire. Par conséquent, ses yeux coulent fréquemment et il a des maux de tête.

Contacté par la rédaction, le commissaire de la Sécurité sociale, Ahmed Jannoo, a demandé à Bhugaloo de venir le rencontrer à son bureau (au ministère de la Sécurité sociale, bâtiment NPF, Port-Louis) afin de déterminer les problèmes liés à son cas.

Quelle est la procédure pour obtenir  des lunettes de la Sécurité sociale ?

Voici les explications d’Ahmed Jannoo : « D’abord, cela dépend des revenus du demandeur. On doit vérifier si la personne est éligible ou pas. Pour être éligible, elle doit toucher une pension d’invalidité ou de vieillesse. De plus, on considère aussi la situation de sa famille. Une enquête est effectuée  et, en principe, si la personne remplit les critères, cela prendra environ un mois pour avoir les lunettes. Dans le cas de ce monsieur, je ne peux pas me prononcer au sujet du retard, n’ayant pas son dossier à portée de main. »

Un monsieur qui a pris connaissance des difficultés de Bhugaloo Y., lui a bienveillamment proposé de lui remettre une paire de lunettes. La rédaction remercie grandement ce généreux donateur qui souhaite garder l’anonymat. Après tout,  « il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir », comme c’est écrit dans l’Évangile.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective