Live News

L’Assomption : la famille rassemblée autour de la Vierge Marie

Les familles vont couper un gâteau Marie après le déjeuner.

Les catholiques fêtent l’Assomption ce lundi 15 août. Ils participeront à une messe pour commémorer la montée au ciel de la Vierge Marie. Puis, ils se retrouveront autour d’un repas avant de partager un traditionnel gâteau. Reportage. 

Publicité

Père Sylvio Lodoïska : «Dieu a fait de Marie un modèle pour l’humanité»

sylvio

L’Assomption est une fête symbolique pour les catholiques. Elle est célébrée ce lundi 15 août en l’honneur de la Vierge Marie, mère de Jésus. « Le corps de Marie a porté Jésus. Elle est humaine comme nous. L’Assomption signifie que Dieu a pris Marie avec lui pour aller au ciel. Il a fait de Marie un modèle pour l’humanité », explique le père Sylvio Lodoïska. Il ajoute que cette assomption est une promesse faite à l’humanité. « Tout comme Marie, Dieu va nous prendre tous avec lui au ciel. »

Il souligne toutefois que l’Assomption se veut différente de l’ascension. « L’ascension marque la montée de Jésus au ciel pour rejoindre Dieu, son Père », indique le père Sylvio Lodoïska.

La grande célébration des catholiques est de faire de l’eucharistie une Action de grâce. « De ce fait, une messe est dite le jour de l’Assomption. Chaque église fixe l’horaire de la messe et elle est une célébration spéciale », poursuit-il. 

La tradition veut que la famille se rassemble autour d’un repas et partage un gâteau. « L’Assomption est un jour férié cette année. Les familles vont en profiter pour se rencontrer et échanger. Ce sera un moment de convivialité. Le gâteau Marie est une tradition propre à Maurice. Il est coupé par la plus jeune fille de la famille », dit le père Sylvio Lodoïska. 

Témoignages

Christine Précieux : « Mes enfants partagent les tranches de gâteau Marie avec les voisins »

christine

Chaque année, pour l’Assomption, Christine Précieux et sa petite famille assistent à la messe de 7 h 30 à la chapelle Notre-Dame-du-Bon-Conseil, à Moka. Cette femme de 42 ans a deux filles. Les fêtes liturgiques ont toujours fait partie de sa vie. 

« Cette fête symbolise pour moi la montée mystérieuse de la Vierge Marie au ciel et son couronnement dans la gloire. J’essaie d’enseigner à mes enfants cette dévotion envers Marie que j’ai reçue de mes parents et grands-parents. »

L’Assomption chez les Précieux est l’occasion de se réunir autour d’un déjeuner. Les plats préparés par sa belle-mère varient selon son inspiration. « La table est toujours bien garnie. La petite dernière, Mélodie, entonnera la chanson du bénédicité. La joie et la bonne humeur prévalent tout au long de ce repas de fête en l’honneur de la Vierge Marie », confie-t-elle. 

Le traditionnel gâteau Marie sera présent. Il symbolise surtout le partage au sein de la famille et avec le voisinage. En effet, après le déjeuner pascal, ses enfants partagent des tranches de gâteau Marie avec les voisins.


Cynthia Henri : « L’Assomption est une fête de partage »

cynthia

Cynthia Henri, 30 ans, perpétue la tradition. Le lundi 15 août, ses parents et elle se réveilleront tôt. Elle lira les messages de souhaits et répondra aux appels des proches. Elle portera une tenue de couleur blanche ou bleue. « C’est une coutume que nous préservons. » La famille se rendra ensuite à la messe. « Lors de la messe, nous demandons à la Vierge Marie d’intercéder auprès de son fils pour nous guider dans la vie. Je fais le souhait d’être heureuse et en bonne santé. » 

De retour à la maison, sa mère et elle vont préparer le déjeuner. « Nous prévoyons un repas spécial car ma sœur et mes frères viendront chez mes parents », dit-elle. Le menu : un salmi de poulet, du riz safrané et de la salade de crudité. Une prière sera prononcée avant d’apprécier le déjeuner.

Ensuite, le gâteau Marie est partagé. « Depuis mon enfance, on suit une tradition. Mon père achète un gâteau pour ma mère, ma sœur et moi. C’est un moment fort et un plaisir de goûter à ce gâteau. »


La famille Wong : « Nous nous réunirons en famille »

wong

La journée sera bien remplie. Pour cette famille, il est important de se rendre à l’église ce jour-là pour écouter la parole. Si d’habitude les Wong se rendent chaque année à la plage, cette  fois-ci, ce n’est pas dans leurs plans. « Nous prévoyons de partir en voyage dans deux semaines et nous sommes tous très occupés. Sinon nous serions à Péreybère depuis le début du week-end », précise Patrick Wong. Ils se réuniront tout de même en famille ce jour-là en toute simplicité. 

« L’Assomption est une fête importante pour les catholiques. Marie rejoint son fils dans les cieux pour continuer à propager la bonne parole et aider chacun d’entre nous au quotidien. »


Ursula Commarmond : « C’est un moment fort pour nous »

ursula

Ursula Commarmond, 38 ans, travaille dans le secteur parapublic. Cette mère de deux filles de 12 ans et 8 ans célèbre l’Assomption en famille. Bien que son époux Pascal travaille ce jour-là, elle confie qu’elle essaiera tant bien que mal de déjeuner ou de dîner en famille. 

« Chaque année, la journée commence avec la messe. Ensuite, ce sera un déjeuner ou un dîner en famille avec le traditionnel gâteau Marie. » L’Assomption est pour elle et sa famille un moment fort. « Mon époux et moi essayons d’enseigner à nos enfants ce qu’est l’Assomption. »

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !