Live News

L'Arabie saoudite touchée par une tempête de sable

Cette photo prise le 17 mai 2022 montre une vue du monorail et de la ligne d'horizon du centre-ville de Riyad, la capitale de l'Arabie saoudite, pendant une forte tempête de poussière. Une tempête de sable s'est abattue sur la capitale saoudienne et d'autres régions du royaume désertique le 17 mai, réduisant la visibilité et ralentissant le trafic routier. Fayez Nureldine / AFP

Une tempête de sable s'est abattue mardi sur la capitale de l'Arabie saoudite et d'autres régions du pays, réduisant la visibilité et affectant la circulation dans le royaume. 

Le centre météorologique du royaume a prévu mardi des "vents poussiéreux" dans l'est du pays et à Ryad, "réduisant la visibilité", selon l'agence officielle SPA. Des conditions similaires sont prévues plus à l'Ouest, dans les villes saintes de La Mecque et de Médine, a-t-elle ajouté.  

Un épais nuage de poussière a recouvert les tours emblématiques de Ryad, notamment le Kingdom Centre devenu invisible à plus de quelques centaines de mètres, a constaté un journaliste de l'AFP. 

Les panneaux numériques installés le long des autoroutes de la capitale appellent les conducteurs à réduire leur vitesse, tandis que, dans le centre-ville, les voitures et les bâtiments sont recouverts de sable.  

"Travailler à l'extérieur est très difficile à cause de la poussière, mais le chantier doit être livré aujourd'hui", a témoigné pour l'AFP un ouvrier pakistanais se présentant sous le nom Kalimullah. "J'essaie de me laver le visage de temps en temps", a-t-il ajouté.

Les autorités n'ont pas annoncé de mesures particulières mardi face à ces conditions météorologiques.

"Les tempêtes de poussière font partie de notre culture, nous y sommes habitués mais certaines sont violentes", a indiqué Abdullah Al-Otaibi, un employé saoudien, se dépêchant d'entrer dans son bureau en se frottant les yeux.

Les tempêtes de sable surviennent généralement entre les mois de mars et mai en Arabie saoudite. Leur fréquence a toutefois augmenté ces derniers mois dans la région. 

L'Irak voisin a connu huit tempêtes de sable depuis la mi-avril, un phénomène alimenté par les sécheresses et les faibles précipitations liées au changement climatique.   

En Iran, les administrations, les écoles et les universités sont fermées ce mardi dans plusieurs provinces en raison de tempêtes de sable, selon les médias d'Etat.  

© Agence France-Presse

  • Ed nou pou kont ou!

  • Mauritius Finance

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !