Actualités

L’après-rapport Lam Shang Leen : mois d’août fructueux pour l’Adsu

operation adsu

Alors que le rapport de la commission d’enquête sur le trafic de drogue a sévèrement égratigné l’Anti  Drug and Smuggling Unit (Adsu) au point de réclamer son démantèlement afin de mettre sur pied une autre entité, la réplique ne s’est pas fait attendre.

Un mois environ depuis la publication du rapport Lam Shang Leen, le mois d’août a témoigné de vives opérations de l’Adsu, mettant hors d’état de nuire plusieurs trafiquants de drogue « importants », tout comme la saisie de sommes d’argent soupçonnées d’être liées au trafic de stupéfiants.

Certaines recommandations du rapport se font toujours attendre, mais dans les couloirs de l’Adsu on affirme que les arrestations et les saisies de drogue témoignent de l’efficacité de l’unité qui a été pointée du doigt dans le rapport de la deuxième commission d’enquête sur le trafic de drogue, après celle de la commission Rault, en 1987. Cependant, l’Adsu semble ne pas s’être laissé démotiver pour autant. Entre les 13 et le 21 août, rien qu’en une semaine, 1557 plants de cannabis ont été déracinés, 77 plants valant Rs 230 000 ont été saisis chez un habitant de Gros-Cailloux de même que de la drogue synthétique et de la cocaïne et dix suspects arrêtés.

Lors d’une opération le 21 août, 1557 plants de cannabis ont été déracinés sur une propriété sucrière à Mare-Tabac par l’Adsu et l’Helicopter Squadron. Si aucun suspect n’a été arrêté jusqu’ici, la manière dont la culture était faite laisse croire qu’il s’agissait d’une plantation bien entretenue. Les plants mesuraient entre cinq et cinquante centimètres.

Tailleur de pierres et cultivateur de cannabis

hurry

Dans l’après-midi du mardi 21 août, Hurry Chuttargoon, 39 ans, a été arrêté à Gros-Cailloux, Petite-Rivière. Ce tailleur de pierres avait déjà été épinglé pour culture de cannabis en 2016. Environ 80 plants de cannabis, mesurant jusqu’à 1m20, ont été déracinés par l’Adsu. Il avait en sa possession Rs 2 225 soupçonnées d’être liées au trafic. La valeur marchande de la drogue est estimée à Rs 216 000.

D’autre part, Jean-Marc Allas, 29 ans, connu des services de l’Adsu, a aussi été pris dans ses filets. Il avait été arrêté le 22 août avec de la drogue synthétique et une somme d’argent soupçonnée d’être la recette du trafic. Ce suspect n’en est pas à son premier démêlé avec l’Adsu. L’opération a eu lieu à son domicile.

6,1 kg de cannabis de l’Inde : aucun contact arrêté

inde

Aucun suspect n’a été épinglé dans l’enquête concernant la saisie de 6,1 kilos de cannabis à l’aéroport de Plaisance dans l’après-midi du samedi 18 août. Un commerçant indien, âgé de 21 ans, avait été arrêté par les douaniers et l’Adsu. La drogue, répartie en trois colis, se trouvait dans un sac à main du passager indien à son arrivée à Maurice. L’exercice de ‘controlled delivery’ n’a cependant rien donné.

Perquisition chez une proche : Rs 1,4 M et des bijoux saisis

rosinette

Rosinette Manan, 48 ans, plus connue comme Titi, a été arrêtée par l’Adsu dans le cadre de cette même enquête. L’opération a eu lieu le mardi 21 août. L’habitante de Baie-du-Tombeau est soupçonnée d’être de mèche avec Zougoule dans le trafic de drogue. Une somme de Rs 1,4 million avait été saisie dans une boîte en carton à son domicile. Des documents personnels appartenant à Mahen Ramessur, notamment des titres de propriété de véhicules et des passeports, entres autres, avaient été récupérés par l’Adsu. Une semaine plus tôt, Mahen Ramessur avait été appréhendé par cette unité.

Un kilo de drogue synthétique et 85 grammes d’héroïne sur Zougoul

zougoul

Un kilo de drogue synthétique et 85 grammes d’héroïne ont été saisis et Mahen Ramessur, alias Zougoul, a été arrêté. C’était lors d’une opération le 13 août à Montagne-Longue. Le principal suspect, 33 ans, connu des services de l’Adsu pour trafic d’héroïne, est actuellement en liberté conditionnelle pour cette affaire.

Zougoul s’était pointé au même moment où sa maison était perquisitionnée par l’Adsu. Il a pris la fuite, mais la vérification d’une voiture sur les lieux, lui appartenant, s’était révélée fructueuse. En effet, les policiers y ont découvert des colis de drogue.

Plage de Pointe-aux-Roches : 48 grammes de drogue synthétique vendus à des policiers

jean

Dans l’après-midi du lundi 20 août, Jean David Déesse, 26 ans, et Jean Karl Eugénie, 50 ans, de Rivière-des-Galets, et Lina Gentil, de Riambel, ont été coffrés par l’Adsu. Ils avaient tenté de conclure un «deal » avec des acheteurs pour la vente de 48,6 grammes de drogue synthétique. Cette drogue est estimée à Rs 73 000 et un sac à main, contenant Rs 4 200, a été saisi. Dans le cadre de cette enquête, l’Adsu a aussi saisi une Mitsubishi utilisée par les trafiquants pour se rendre au point du rendez-vous.