Live News

L’appel d’offres du Metro Express lancé d’ici la mi-décembre

Metro Express La construction du Metro Express sera financée en partie par la ligne de crédit que Maurice a eue de l’Inde.

Le gouvernement s’est fixé l’objectif de lancer l’appel d’offres pour le projet Metro Express d’ici la mi-décembre.

Le « Steering Committee » responsable du dossier s’est réuni, le lundi 24 octobre, au bâtiment du Trésor. Des experts indiens de Delhi Metro sont également à Maurice.

L’appel d’offres pour le projet le plus cher de l’histoire de Maurice sera lancé d’ici la mi-décembre. Les autorités travaillent d’arrache-pied sur les spécifications qui seront contenues dans le cahier des charges que les soumissionnaires devront respecter. Le but est de respecter ce délai afin de pouvoir ouvrir le chantier l’année prochaine.

Lundi, le Steering Committee qui pilote ce dossier s’est réuni au Prime Minister’s Office sous la présidence de Nando Bodha, ministre des Infrastructures publiques et du Transport. La rencontre a eu lieu en l’absence de Pravind Jugnauth, ministre des Finances, qui est en mission à Bruxelles.

Parallèlement, des experts indiens de Delhi Metro Rail Corporation, qui sont à Maurice depuis lundi, ont entamé une série de consultations avec les autorités. L’exercice se poursuit aujourd’hui. Ils repartiront mercredi. Rappelons que Pravind Jugnauth avait rencontré les responsables de cette entreprise d’État indienne lors de son déplacement le mois dernier.
« Nous voulons avoir ce qui se fait de mieux au meilleur prix », affirme une source proche du dossier. Si le coût du projet était estimé à Rs 23 milliards sous l’ancien gouvernement, tout est mis en œuvre pour le ramener à environ Rs 17 milliards.

Le consultant, la Singapore Cooperation Enterprise, a soumis un rapport préliminaire en septembre. « Nous examinons d’autres options. Nous souhaitons faire baisser la facture, mais pas au détriment de la qualité », laisse-t-on entendre.

Le tracé respectera autant que possible l’ancienne route ferroviaire. Le nombre de stations n’a pas encore été finalisé. « Des changements sont possibles. Il y a des discussions sur la taille des stations de métro », précise-t-on.

Le tracé prend son départ à Curepipe pour passer par Floréal, Vacoas, St-Jean, Quatre-Bornes, Rose-Hill, Beau-Bassin, Chebel, La Tour Koenig et St-Louis. Le terminus sera à la gare Victoria qui subira un lifting complet pour devenir une gare moderne proposant une multitude d’activités.

Au niveau du Steering Committee, l’on travaille aussi sur une extension allant de Rose-Hill à la Cybercité et l’université de Maurice, à Réduit. « Cela ne fera pas partie de la ligne principale, mais sera uniquement une extension », explique notre source. Et de préciser : « Le travail n’est pas encore terminé à ce sujet spécifique. »

La construction du Metro Express sera, en partie, financée à travers la ligne de crédit de 200 millions de dollars que Maurice avait obtenue de l’Inde cette année. Au gouvernement, l’on souhaite pouvoir inaugurer le Metro Express d’ici 2019, soit avant les élections générales.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !