Live News

Landscope : les membres du «board» ne sont pas indépendants, dit Boolell

« Board telkel pa kapav kontinie, parski si nou ena bann board kot pena bann ‘independent directors’, li pu sinpleman enn ‘rubberstamp’ de desizion pri par le bureau du Premie minis ek minister des Finans ».

C’est ce qu’estime le leader de l’opposition, Arvin Boolell, qui avait réuni les membres de la presse ce jeudi 30 juillet. 

Le parlementaire rouge est revenu sur sa PNQ de mardi dernier à l’Assemblée nationale, adressée au ministre des Finances, axée sur les allégations de transferts illégaux de terrain.
Celles-ci concernaient, entre autres, le nombre de promoteurs présélectionnés pour donner suite à l'appel d'offres lancé pour le projet de Smart City à Côte-d’Or.

Arvin Boolell réclame de la transparence sur ce projet. Il veut aussi connaître l’avis légal du State Law Office dans toute cette affaire.

Le Dr Renganaden Padayachy avait dans sa réponse à Arvin Boolell lors de la PNQ, affirmé qu’aucun Joint-Venture n’a été approuvé par le gouvernement. Les procédures relatives à un exercice d’appel d’offre autour du projet sont en cours, suivant un avis légal du State Law Office.

Autre thème abordé lors de cette conférence de presse : la situation des shelters et le changement dans le calendrier des examens du SC et HSC.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !