Actualités

Lancement officiel : le métro accueilli en fanfare à Rose-Hill  

Lancement officiel

Ils étaient là, les membres du public toutes générations confondues, pour accueillir le Metro Express à la station de Rose-Hill. Tous les inconvénients pour la reconstruction de la ligne du chemin de fer ont ainsi été vite oubliés le temps d’un lancement pour faire place à l’enthousiasme. 

Smarphones à la main, les membres du public étaient nombreux à attendre l’arrivée officielle du tram du Metro Express à Rose-Hill le jeudi 3 octobre 2019. Certains y étaient depuis le matin. Ils ont ainsi pu assister au nettoyage du site destiné à accueillir le Premier ministre Pravind Jugnauth et sa suite qui devait arriver de Richelieu à bord du Mauricio. 

En attendant l’arrivée du métro, l’animation a été assurée par les officiers de la prison qui ont tronqué leur attirail de gardiens pour celui de musiciens. Étaient également présents les musiciens du Police Band, ceux de la Special Mobile Force et les majorettes. 

Ni le soleil, ni la pluie n’a pu déloger les membres du public casés derrière les barrières de sécurité. Parmi : Jean-Maurice Rungasamy, âgé de 78 ans. « Je suis content d’accueillir de nouveau le chemin de fer à Maurice. Avec l’évolution, ce n’est plus un train mais un tram. J’ai hâte de pouvoir être à bord de celui qui vient d’être lancé. »

Ceux admis sur la plateforme du Metro Express qui surplombe la gare routière de la place Margéot en ont profité pour immortaliser le moment. Nombre de personnes se sont improvisé photographe ou caméraman voire camérawoman pour prendre une photo du Mauricio ou pour faire un selfie avec le tram en arrière-plan, histoire de pouvoir dire : « J’y étais. » 

Marthe Juste, accompagnée de son fils, n’aurait raté cela pour rien au monde. « Enfant j’ai bien voyagé dans le train jusqu’à ce qu’il soit retiré de la circulation. J’ai été parmi les passagers du dernier train de Port-Louis à Curepipe », dit-elle. Ravie du retour du chemin de fer, elle considère que c’est un signe que le pays progresse. 

Pour Edmée, avec la modernisation que Maurice connaît, il n’a rien à envier aux autres pays. Mme Saminaden attend impatiemment le moment de pouvoir enfin voyager à bord d’un train. 

Présent, le maire de Beau-Bassin/Rose-Hill Ken Fong a veillé au grain afin que tout se déroule sans anicroche. Pour lui, cela a été un moment de grande émotion d’avoir pu accueillir le Metro Express à Rose-Hill. 


Des habitants de Richelieu mécontents

Une centaine d’habitants de Richelieu ont assisté tristement au lancement, debout sur un terrain poussiéreux et munis de parasols et de casquettes. Sollicités, ils disent avoir été privés d’accès au lancement alors qu’ils habitent « à cinq minutes à peine » du centre de commandement du métro. « Nou pa ti mem kone ki metro pe large zordi », déplore Pamela, une habitante. Jenna, qui vit elle aussi la région, dit ne pas comprendre pourquoi les habitants n’ont pas été conviés au lancement. « Nous sommes ceux qui ont été les plus affectés par la poussière lors des travaux entourant la réalisation du dépôt. Les autorités auraient pu inviter certains d’entre nous à prendre place à bord du métro », estime-t-elle.


Pravind Jugnauth : «Monn gagn mo tiket pou prosenn eleksion»

metroPravind Jugnauth a été chaleureusement accueilli par la foule présente à Rose-Hill. Il sortait de Richelieu où il avait procédé au e-Launch du Metro Express conjointement avec le Premier ministre indien Narendra Modi qui a participé à la cérémonie par visioconférence. Il a essayé de saluer toutes les mains tendues vers lui avant de gravir la plateforme surplombant la gare routière pour reprendre le train et retourner à Richelieu où se trouve le centre névralgique du Metro Express. Avant de partir, Pravind Jugnauth a symboliquement acheté une MECard qu’il a passé devant la Ticketing Machine. Une fois sa carte passée, il a lancé : « Monn gagn mo tiket pou prosenn eleksion. »

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !