Actualités

Lancement d’un Master Plan - Le PM : «On abat un travail énorme pour combattre la drogue»

Pour Pravind Jugnauth, il est primordial de consolider la collaboration qui se fait entre Maurice et d’autres pays en matière de lutte antidrogue. Il l’a dit le lundi 16 septembre 2019 lors d’une conférence où le National Drug Control Master Plan 2019-23 a été lancé. 

Le National Drug Control Master Plan (NDCMP) 2019-23 a été lancé le lundi 16 septembre 2019. C’était à l’hôtel Ravenala Attitude à Balaclava, lors de la 29e réunion des Heads of National Drug Law Enforcement Agencies, Africa, à laquelle a assisté Pravind Jugnauth. Il a exprimé sa satisfaction du travail abattu à Maurice dans la lutte antidrogue. Selon lui, le simple fait que ce soit l’United Nations Office on Drugs and Crime (UNODC), en collaboration avec le gouvernement, qui ait organisé cette conférence témoigne du combat mené. 

Le Premier ministre a insisté sur l’importance de consolider la collaboration que mène Maurice tant sur le plan régional qu’international. « Les représentants des pays de la région discuteront afin de déterminer dans quelle direction aller. Les résultats ne se voient pas uniquement à travers nos actions au niveau national mais aussi via le partage d’informations avec ces pays », a déclaré le chef du gouvernement. Il a souligné qu’il n’y a pas uniquement la drogue mais aussi le combat contre le VIH/Sida. « Il s’agit d’un plan d’ensemble. Je veux que ce soit une priorité », a-t-il précisé. 

Le National Drug Control Master Plan 2019-23 propose une approche intégrée qui abordera des problèmes liés à la drogue. Il s’agit notamment de réduire l’offre et la demande pour des drogues illicites, réduire les risques relatifs, instaurer des mécanismes de coordination, faire un suivi et conduire une évaluation. Ce plan est l’aboutissement d’un effort national collectif et consultatif réunissant plusieurs ministères clés, des organisations non gouvernementales, la société civile et le secteur privé, avec le soutien de l’UNODC. 

Lundi, le chef du gouvernement a été interpellé par la presse sur la saisie de 95 kg de cocaïne retrouvés dans une tractopelle, le 10 juillet dernier, à Pailles. Interrogé sur le stade de l’enquête, il a répondu que « le travail se fait ». Il a précisé que « certaines enquêtes progressent vite tandis que d’autres prennent plus de temps ». 

310 tonnes d’héroïne acheminées vers l’océan Indien

Depuis 2017, 310 tonnes d’héroïne provenant d’Asie du Sud ont transité par l’Afrique de l’Est pour être acheminées vers l’océan Indien. Cette tendance se poursuit et s’amplifie, selon Amado Philip De Andres, représentant régional de l’UNODC. Mais ce qui l’inquiète, c’est le lien entre le trafic de drogue et les activités terroristes.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !