Magazine

Lancement de son premier livre en ourdou - Peich O Kham : des mots qui évoquent des maux

Abeenaaz Janally Abeenaaz Janally sort son premier recueil de nouvelles intitulé Peich O Kham.

Peich O Kham : premier recueil d’Abeenaaz Janally. C’est en langue ourdoue qu’elle a choisi d’aborder les défis auxquels font face les femmes : drogue, alcool et effets du divorce, entre autres. Le lancement du livre a eu lieu lundi le 28 janvier à Voilà, Bagatelle. L’oeuvre est à Rs 200 l’exemplaire.

Abeenaaz Janally est la première femme à Maurice à sortir un livre en langue ourdoue. Sous sa plume, un recueil de nouvelles de soixante pages, qui a bénéficié du President’s Fund for Creative Writing, a vu le jour. « À travers Peich O Kham, je veux apporter ma contribution à la promotion et préservation de la langue ourdoue. Je souhaite aussi encourager et inspirer d’autres à se lancer dans l’écriture en ourdoue », précise cette enseignante.

Rappelons qu’après son Higher School Certificate (HSC), Abeenaaz Janally a reçu une bourse pour étudier à l’University of Delhi, en Inde. à sa troisième d’année d’études, elle se met à écrire des nouvelles. Elle puise son inspiration du quotidien. D’ailleurs ses écrits sont appréciés par ses professeurs et son entourage.

Motivée, Abeenaaz ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. L’an dernier, elle a pris conscience qu’il était temps de compiler ses nouvelles et d’en faire un recueil. Abeenaaz Janally collabore également dans des journaux internationaux ourdou. Outre l’écriture, elle est passionnée par le dessin.