Législatives 2019

Lalit propose «la dépénalisation du cannabis pour un usage médical»

Rada Kistnasamy, président de Lalit en compagnie d'Alain Ah-Vee au Electoral Supervisory Commission, ce jeudi.

Lalit marquera sa présence, pour ces élections du 7 novembre prochain, avec des candidats dans les 20 circonscriptions de Maurice. C’est ce qu’a annoncé Rada Kistnasamy, le président du mouvement créé il y a 50 ans. Les membres de la Lalit ont animé une conférence de presse, ce jeudi 10 octobre.

Rada Kistnasamy a balayé d’un revers de main «les rumeurs faisant état d’une éventuelle association avec le parti Rezistans ek Alternativ». Lalit a dévoilé son manifeste électoral de 56 pages pour ce scrutin législatif.

Parmi les mesures de ce manifeste électoral, Lalit propose «la dépénalisation du cannabis pour un usage médical» ou encore «l’introduction de la langue créole au Parlement ainsi que «l'introduction du kreol morisien comme moyen d’enseignement dans les établissements scolaires». Avec son programme, le parti Lalit veut créer «des emplois stables» et souhaite également «l’introduction de pistes cyclables».

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !