Interview

«L’âgisme est une discrimination grave…»

Vijay Naraidoo. Vijay Naraidoo.

Vijay Naraidoo, inlassable défenseur des droits des personnes âgées, a parcouru l’île avec ses conférences et autres campagnes de sensibilisation ces derniers mois. Ces activités ont culminé lors de la Journée internationale des personnes âgées célébrée conjointement avec l’ONG L’atelier Sa NouVize.

Vijay Naraidoo, parler de lutte pour les droits des personnes âgées dans un pays comme Maurice où les seniors ont beaucoup d’avantages, n’est-ce pas une redondance ?
Absolument pas. Résumons les avantages : soin de santé gratuit,  pension de vieillesse non contributive, transport gratuit, vie associative au sein des associations des personnes âgées. Cela paraît beaucoup. Est-ce adéquat ? Les soins sont-ils toujours de qualité ? Le service de transport gratuit frise la maltraitance. Est-ce que l’indépendance et  l’autonomie de la personne âgée sont toujours respectées par ceux proches d’elle ? Et il y a enfin l’âgisme dont sont victimes les personnes âgées. L’âgisme est une discrimination grave qui doit être dénoncée. 

Vous parcourez l’île et êtes en contact avec la réalité de la vie des personnes âgées. Quel constat faites-vous ?
Il y a beaucoup de nos compatriotes qui sont bien lotis, bien traités par les membres de leur famille, bien entourés et continuent de contribuer au développement socio-économique du pays. Beaucoup d’autres sont souvent victimes de la maltraitance, d’abord de la part de leurs proches,  mais aussi de leur soignant, de la négligence et cela coupe à travers toutes les classes sociales. Il y a violence physique et verbale, les deux types de violence ayant un effet néfaste sur la personne âgée pour longtemps.

Il y en a dont la pension de vieillesse n’est que le seul revenu de la petite famille encore que cette pension reste la convoitise d’un fils ou d’un petit-fils qui se l’arrachent.

Que des fois des personnes âgées nous parlent de la façon dont les receveurs d’autobus les traitent comme si elles sont des parias.

Quelles sont vos impressions par rapport à l’activité conjointe organisée par DIS-MOI et L’ATELIER SA NOU VIZE dans le cadre de la Journée internationale des droits des personnes âgées ?
Il y a une soif de savoir, et c’est ce que nous avons constaté avec l’ATELIER SA NOU VIZE dont le directeur, Alain Auriant, qui connaît bien le caractère de celui ou celle qui ne jouit pas de tous ses droits. Donc, très humblement, nous sommes pleinement satisfaits d’avoir déplacé la célébration de la Journée internationale des personnes âgées à Rose-Belle à laquelle ont participé des personnes venues de loin. Notre coalition d’ONG a bénéficié de la collaboration des Brahma Kumaris et du Conseil de District de Grand Port.
Aujourd’hui, nous avons une session interactive dont le thème est Treasures of the Past - Hopes for the Future et, dimanche, nous avons une marche publique de Mont Fertile au siège du Conseil de District de Grand Port.

Le mot de la fin
La défense des droits humains est une activité noble car rien n’est acquis dans ce monde. Victor Hugo avait raison quand il disait « Vivre, c’est lutter ».


dismoi

Alain Auriant a pris le temps de composer pour cette occasion une magnifique chanson-hommage à nos aînés. Notons que le chanteur-Directeur de SA NOU VIZE avait du temps où il militait à Amnesty International composé un chef d’oeuvre, DIDI (Declarasyon Iniversel drwa Imin ) en hommage à la Déclaration Universelle des droits de l’homme. Il a aussi composé la chanson DIS-MOI en 2015.

dis moi

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Food Donation