Live News

L’accusation de possession de drogue synthétique contre Bruneau Laurette rayée, les autres accusations maintenues

Bruneau Laurette au tribunal de Moka ce lundi

L’accusation provisoire de possession de drogue synthétique pesant sur l’activiste social, Bruneau Laurette, a été rayée au tribunal de Moka ce lundi matin.

En revanche, les accusations de trafic de haschisch et de possession d’armes à feu maintenues. Cette décision fait suite aux conclusions du rapport du Forensic Science Laboratory (FSL).
 
Après avoir analysé des échantillons de la substance provenant des paquets que la PHQ Striking Team dit avoir trouvés dans le coffre de la berline immatriculée JR 12 de Bruneau Laurette, le FSL confirme qu’il s’agit de haschisch.

En revanche, le FSL relève que la substance pesant 700 grammes, que la PHQ Striking Team aurait trouvée dans la cuisine de la maison de l’activiste à Petit-Verger, St-Pierre, n’est, en réalité, pas de la drogue de synthèse.

Durant son interrogatoire au bureau de la CID de Port-Louis Sud, Bruneau Laurette avait dit, en présence de ses avocats Neelkanth Dulloo et Rouben Mooroongapillay, que la substance que la police soupçonnait être de la drogue de synthèse était des « chia seeds ».

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !