Economie

La SBM démarre ses activités aux Seychelles début 2019

Kee Chong Kee Chong Li Kwong Wing.

La deuxième plus grande banque mauricienne multiplie les projets pour avoir un meilleur rayonnement dans les îles de l’océan Indien. La Grande île et l’archipel seychellois sont dans le viseur de la direction.

La SBM Holdings Limited augmente sa présence à Madagascar. L’ouverture de nouvelles branches sont prévues. Kee Chong Li Kwong Wing, président du conseil d’administration du groupe, ajoute : « Nous avons une licence aux Seychelles. Nous nous attendons à démarrer les opérations au début de 2019. »

Les nouvelles activités india-océaniques s’ajoutent à une solide expansion au Kenya, la plus grande économie en Afrique de l’Est. En fin de semaine, la branche kenyane de la SBM Holdings complète l’acquisition de la Chase Bank. Elle prend le contrôle de 
60 branches et embauche quelque 700 personnes affectées à la défunte Chase. En fusionnant les activités de la Chase à l’ex-Fidelity Commercial Bank du Kenya, le groupe mauricien consolide sa présence dans ce pays. Ce faisant, la part de marché de sa filiale SBM Kenya est passée de 0,23 % à 2,4 %.

Fort potentiel

Les projets sur le continent, dans la région et en Inde font partie d’une stratégie visant à diversifier les sources de croissance au lieu de miser sur Maurice, certes son principal marché, mais ayant atteint un palier de maturité. Dans la Grande Péninsule, le groupe a été la première banque à obtenir la licence de Wholly Owned Subsidiary octroyée par la Reserve Bank of Kenya.

Les activités à l’internationale sont considérées comme ayant un fort potentiel de revenus et de profitabilité. Mais les risques associés peuvent peser lourd dans la balance, comme c’est le cas dans le bilan semestriel de la SBM Holdings Limited. Les profits ont été de Rs 156 millions seulement contre Rs 1,31 milliard il y a un an. La direction, par prudence, a décidé d’accepter des pertes de Rs 932 millions sur une facilité octroyée à une entité basée à Dubayy. Du coup, c’est la profitabilité sur l’année et les actionnaires qui en sont affectés.

Ceci étant dit, la direction affiche la sérénité. Parce que cette expansion régionale repose sur la réputation de SBM Holdings Limited. Kee Chong Li Kwong Wing explique à cet effet que le groupe « demeure une institution financière robuste avec une solide franchise locale. » Quant à Andrew Bainbridge, le Group Chief Executive Officer, il dit s’attendre à rebondir.

Partenariat stratégique avec Miles Software

La SBM Bank (Mauritius) Limited et la SBM (NBFC) Holdings Limited sont désormais engagées dans un partenariat stratégique avec Miles Software, une firme offrant une plateforme technologique et financière pour la gestion du patrimoine et des actifs. Cette plateforme, connue comme MoneyWare, sera installée dans les deux subsidiaires de la SBM Holdings.