Live News

La saisie de Rs 9,5 millions ne figure pas sur la liste des pièces à conviction : une équipe de l’Adsu dans le collimateur de l’ICAC

C’est une affaire qui risque de faire grand bruit aux Casernes centrales. L'Independent Commission against Corruption (Icac) a ouvert une enquête sur une équipe de l’Anti-Drug ans Smuggling Unit (Adsu) de Port-Louis. Il y a 15 jours, cette unité, composée  d'environ cinq personnes, avait fait une descente dans une agence de voyages où elle avait saisi une somme de Rs 9,5 millions. Cependant, aucune mention n’est faite sur l’opération en question dans le Diary Book, tandis que la somme saisie ne figure pas sur la liste des pièces à conviction. 

Des officiers de la brigade anticorruption, mis au parfum ont réquisitionné les images d’une caméra CCTV installée dans un immeuble à côté. Les images sont considérées comme compromettantes par les enquêteurs. D’après nos recoupements, les images révèlent que limiers de l’Adsu impliqués ont quitté l’agence de voyages avec de très grands sacs. Toutefois, ayant eu vent que l’affaire a été ébruitée, ils ont tenté de rembourser l’argent saisi. 

Des sources proches de l’Icac affirment qu’une partie de la somme saisie a été remboursée avec la complicité alléguée de deux hommes de loi. L’étau se resserre également autour de ces deux avocats.  

Selon les informations recueillies, depuis la semaine dernière, les enquêteurs de l’Icac sont déjà en possession des noms des officiers qui ont participé à cette opération. Ils seront prochainement auditionnés. Leur biens intéressent également les enquêteurs.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !