Live News

La Saint-Valentin des nouvelles têtes du Parlement

Ils ont fait leur baptême de feu au Parlement et passeront leur journée de ce 14 février sur les bancs de l’Assemblée nationale. Que prévoient-ils pour célébrer la fête des amoureux ?

Khushal Lobine, député et porte-parole du PMSD : «La Saint-Valentin en famille avec les fruits de notre amour»

kushal
Kushal et Yashwina Lobine sont parents de deux enfants.

Kushal et Yashwina Lobine sont mariés depuis 14 ans. Parents de deux enfants, une fille de sept ans et un fils d’un an, ils ont forgé leur couple sur leur amitié. « Une amitié profonde me lie à ma femme, c’est sur cela que nous avons bâti notre relation et c’est aujourd’hui la base de notre couple », confie Kushal. Yashwina et lui passent beaucoup de leur temps libre ensemble et toutes les décisions sont prises à deux. Les bons moments, les moments de fierté et les récompenses sont les résultats de leurs durs labeurs et de leur amitié, fil conducteur de leur couple.

Une amitié profonde me lie à ma femme, c’est sur cela que nous avons bâti notre relation et c’est aujourd’hui la base de notre couple»

Pour Kushal, la Saint-Valentin devrait être célébrée tous les jours. « L’amour se célèbre au quotidien et ne se limite pas uniquement au couple. » Ils célèbrent depuis quelques années déjà la Saint-Valentin avec leurs deux enfants. « Ils sont les fruits de notre amour ». La Saint-Valentin sera aussi l’occasion pour Kushal de couvrir sa petite famille de cadeaux. Cette année, étant un nouveau parlementaire, Kushal Lobine passera la journée au parlement le 14 février et dînera ensuite aux côtés de sa famille.


Eshan Joomun, député du PTr : «Mon épouse me fait manger avec sa main»

eshan
Eshan Joomun confie qu’il célèbre l’amour avec son épouse Shafinaz tous les jours.

L’amour n’a pas de limite et il ne faut pas hésiter à le manifester. Eshan Joomun confie qu’il célèbre l’amour avec son épouse Shafinaz tous les jours. « Pour moi, tous les jours c’est la Saint-Valentin et il ne faut pas célébrer l’amour uniquement le 14 février ». Il explique que traditionnellement le mari offre une rose ou un dîner aux chandelles à sa femme. « Moi, j’apprécie les moments de partage avec mon épouse lors des dîners quotidiens et surtout quand elle me fait manger avec sa main ».

Moi, j’apprécie les moments de partage avec mon épouse lors des dîners quotidiens et surtout quand elle me fait manger avec sa main»

Père de trois filles et d’un garçon, il ajoute que c’est un « amour fusionnel » qu’il vit avec Shafinaz. « Il est important de traiter correctement votre épouse pour que la relation fonctionne. Je vis l’amour tous les jours avec elle ». Pour Eshan Joomun, la Saint-Valentin doit s’étendre tout au long de l’année. « L’amour est caractérisé par la complicité et l’affection sincère. Il doit être cultivé et nourri à travers nos gestes et nos actions quotidiennes. »


Ismaël Rawoo, PPS et député Muvman Liberater : «Mon épouse m’attend tous les soirs avant de se coucher»

ismael
Ismaël Rawoo entouré de ses proches.

Pour Ismaël Rawoo, le véritable amour repose sur une complicité et un support mutuel. « La confiance est un facteur majeur pour réussir son couple et pour qu’il puisse fonctionner correctement, il doit être entouré de sa famille et de ses amis ». À ses yeux, Shamima est une épouse magnifique qui tient son rôle à cœur en s’occupant de la maison et de ses trois enfants âgés entre dix ans et un an et demi. « Même si je finis tard le soir, elle m’attend toujours avant d’aller se coucher et notre rituel matinal, c’est de prendre le petit-déjeuner ensemble ».

La confiance est un facteur majeur pour réussir son couple et pour qu’il puisse fonctionner correctement, il doit être entouré de sa famille et de ses amis»

Dans son couple, il existe une grande complicité qui s’applique également à sa maman Aisha et son frère Anas. « Il est important de faire ressortir que l’amour ne se limite pas uniquement à votre partenaire mais aussi à vos parents et à votre famille desquels je reçois de l’affection tous les jours ». Son papa étant récemment décédé, Ismaël souligne que les deux femmes de sa vie sont son épouse et sa maman.


Karen Foo Kune, députée du MMM : «Nous allons nous marier cette année»

karen
Karen Foo Kune et Ruben Bacha fêteront la Saint-Valentin le samedi 15 février.

Dans les années 2000, Karen Foo Kune a fait la fierté de toute la nation mauricienne. L’ancienne badiste siège aujourd’hui dans l’Opposition. La députée du MMM a fait son baptême lors du coup d’envoi des débats sur le discours-programme 2020-2024. Ce vendredi 14 février marque la reprise des débats à l’Assemblée nationale et la fête des amoureux. De ce fait, Karen Foo Kune et son fiancé, Ruben Bacha, auront un moment à deux le samedi 15 février.

« Chaque Saint-Valentin, nous nous faisons une surprise à tour de rôle. Cette année, la responsabilité revient à Ruben ». Ils sont en couple depuis 2017 mais ils se connaissent depuis plusieurs années. Si les tourtereaux se sont fiancés le 9 novembre 2018, 2020 sera une année spéciale. « Nous prévoyons de nous marier », annonce Karen Foo Kune. Le couple va se pencher sur les préparatifs pour s’offrir un mariage de rêve. « L’amour est un mot vaste et complexe. Pour moi, l’amour veut dire partager les mêmes valeurs et le restant de sa vie avec cette personne sans qui nous ne pouvons pas vivre. L’amour est aussi synonyme de complicité. » 

Même avant d’être élue, nous avions tous les deux un agenda chargé mais nous essayons toujours de trouver du temps pour être ensemble»

Ruben Bacha étant le fondateur et PDG de Ruben Racing et elle, députée, le couple a un emploi du temps chargé. « Même avant d’être élue, nous avions tous les deux un agenda chargé mais nous essayons toujours de trouver du temps pour être ensemble. Nous arrivons à concilier notre vie professionnelle et sentimentale. Quand il termine tard, je reste éveillée et je l’attends. Pour les élections générales de 2019, Ruben a annulé un voyage d’affaires pour être à mes côtés ». Son fiancé était aussi présent quand la députée était occupée à préparer son discours du lundi 3 février. Karen et Ruben se soutiennent mutuellement.


Mahen Gungapersad, député et membre du PTr : «Je suis chanceux car ma femme me gâte régulièrement»

mahen
Sareeta et Mahen Gungapersad forment un couple atypique.

Mahen Gungapersad forme un couple atypique avec sa femme Sareeta. Loin des restaurants et de toute la frénésie de la Saint-Valentin, ils célèbrent l’amour à leur façon. « L’amour, c’est tous les jours et je suis chanceux car ma femme me couvre d’attentions et me gâte régulièrement ». Cette fête, Mahen souhaite la mettre dans un contexte particulier. « Je vais revenir sur les récents cas de violence domestique qui m’ont écœuré. Comment peut-on tuer la personne qu’on aime ou qu’on a aimée ? »

L’amour, c’est tous les jours et je suis chanceux car ma femme me couvre d’attentions et me gâte régulièrement»

Pour lui, l’amour est quelque chose d’extraordinaire qui permet de parler sans mots. « L’amour demande d’être à l’écoute de l’autre ». Il conseille aux jeunes en quête de l’amour de prendre leur temps en attendant de trouver l’âme sœur. Mahen et Sareeta partagent une grande complicité après bientôt 24 ans de mariage. « Elle m’a donné deux fils, aujourd’hui âgé de 21 et 18 ans. » Bien qu’il sera au Parlement ce jour-là, il confie que sa femme sera dans son cœur.

« Je suis convaincu qu’elle me concoctera un repas spécial ce soir-là à mon retour. Cependant ce jour-là, j’aurais une pensée spéciale pour ceux qui souffrent. »


Kalpana Koonjoo-Shah, ministre de l’Égalité des Genres et du Bien-être de la Famille : «J’ai de la chance d’avoir un époux compréhensif»

kalpana
Kalpana Koonjoo-Shah et son époux, Nikhil Shah n’ont rien prévu pour la Saint-Valentin.

Si la ministre de l’Égalité des genres n’a rien prévu pour la Saint-Valentin, elle s’attend tout de même à une petite surprise de son époux, Nikhil Shah, qu’elle a épousé il y a neuf ans. « Le 14 février sera un jour comme un autre puisque mon mari et moi devrons travailler ce jour-là mais j’aurai sûrement une surprise. Ce qui est certain, c’est que je passerai ce moment avec ma famille que j’aime le plus au monde. » 

Il y a une citation que j’aime beaucoup : ‘And we created you in pairs’… Pour moi, elle décrit parfaitement et simplement ce qu’est l’amour»

Maman de trois enfants - deux filles de six et trois ans et un petit bonhomme d’un an et demi, Kalpana Koonjoo-Shah, croit fermement qu’il faut entretenir la flamme de l’amour. « Il y a une citation que j’aime beaucoup : ‘And we created you in pairs’… Pour moi, elle décrit parfaitement et simplement ce qu’est l’amour. Le fait que quelqu’un ait été créé pour être de pair avec quelqu’un d’autre, démontre clairement que la première personne ne peut vivre seule. De nature, l’être humain a tendance à être égoïste. On a beau dire aimer quelqu’un à en mourir… que l’on est prêt à donner sa vie pour cette personne, mais je suis convaincue qu’au fil du temps, cet amour qui était au départ inconditionnel peut s’effriter et laisser la place à l’égoïsme. Donc, il faut continuer, à mesure que le temps passe, à entretenir cet amour pour qu’il devienne plus fort et solide, face aux épreuves, au changement et aux nouveaux défis que les amoureux vont rencontrer dans leur vie de couple ». Dans sa tâche d’épouse, de parlementaire et de mère, la ministre excelle.

« C’est un énorme défi. Je ne dirai pas que c’est facile mais j’ai la chance d’avoir un époux vraiment compréhensif. Nous faisons notre possible pour bien diriger notre petite famille. Je fais mon maximum pour passer le plus de temps avec elle. Nous tenons tous les deux à profiter de nos bébés parce que les enfants grandissent tellement trop vite. Nous voulons absolument voir et être au courant de chaque nouvelle chose, et de chaque nouvelle découverte qu’ils font. J’ai aussi la chance de pouvoir compter sur le soutien de mes parents. Alors avec un « support system » très solide autour de moi, je dis que oui, j’arrive à concilier ma vie de parlementaire, d’épouse et de maman. »

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !