Xplik ou K

À la rue Commerson, Curepipe : un temple menacé par l’érosion faute de drains

temple Le temple est enregistré avec la fédération et compte aussi une association des Seniors.

Sadhanand Jugessur, 73 ans, est le président de la Mahakali Temples Association. Il soutient que si rien n’est fait, le temple situé à la rue Commerson, Curepipe, risque de céder à cause de l’érosion du sol. « Si on n’agit pas, un jour le temple se retrouvera dans la rivière qui coule à côté », explique-t-il.

Il avance que ce problème peut être évité si les autorités concernées construisent un drain sur une longueur d’environ 17 mètres ainsi qu’un mur de soutènement. Mais voilà, la demande pour ce drain a été déposée depuis 2005, et rien n’a été fait jusqu’ici… Le président de la Mahakali Temples Association explique qu’il est allé se plaindre de la situation auprès du CAB de sa localité ainsi qu’au Bureau du Premier ministre.

Sadhanand Jugessur révèle aussi avoir soulevé la question avec Stephan Toussaint, le ministre de la Jeunesse et des Sport et député de la région. « Il m’avait dit qu’on allait voir cela après la présentation du budget. J’ai attendu et après la présentation du budget, j’ai rencontré un des officiers pour prendre des nouvelles, mais ce dernier m’a répondu que rien n’avait bougé. Voilà, c’est comme ça », déclare-t-il.

Le temple, raconte Sadhanand Jugessur, existe depuis 52 ans. Il est enregistré avec la fédération. L’association compte aussi une section pour les personnes du 3e âge, connue comme la Mahakali Senior Citizen Association.

Après qu’on lui a rapporté le problème, le maire de la ville de Curepipe, Hans Marguerite, a promis de suivre personnellement ce cas. « La municipalité a toujours gardé ses portes ouvertes pour les activités cultuelles. S’il y a des prières qui se font dans notre ville, tant mieux pour nous », a-t-il déclaré. Le maire avait prévu de faire une visite sur le site, en compagnie du PPS Alain Aliphon, le vendredi 20 septembre dernier. Cependant, Sadhanand Jugessur rapporte que la visite n’a pas eu lieu ce jour-là. En fait, en début de semaine, il attendait toujours, mais, selon nous, le maire tiendra parole.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !