Live News

«La Reine de Plaine-Verte» : «Mo ti vreman per. Mo ti atann anprizonman»

Elle se dit à présent « soulagée ». Face à la presse, cet après-midi, lundi 21 juin, Naserah Bibi Vavra, que certains présentent comme la Reine de Plaine-Verte, se dit « satisfaite » de la décision de la justice. 

Elle a été condamnée à une amende totale de Rs 920 000 ce matin pour blanchiment d'argent. La sentence a été prononcée par le magistrat Alvin Joypaul, siégeant devant la Financial Crimes Division, une unité de la Cour intermédiaire ce matin. Naserah Bibi Vavra avait plaidé coupable sous 10 accusations de blanchiment d'argent.
Elle affirme que, depuis quatre ans, elle et son avocat Me Siddhartha Hawoldar ont « lutté ».  Elle confie que « zordi mo retrouv mwa dan enn sitiasion bien lib ».  

Naserah Bibi Vavra craignait un emprisonnement. « Mo ti vreman per. Pa dormi. Mo ti bien efraye. Mo ti atann anprizonnman », confie-t-elle. 

Me Siddhartha Hawoldar se dit également « soulagé » du jugement de la Cour. Cela révèle que la Cour a «  un côté humain ». « Sa imanism la li touzour o sin du judiciaire e asez fiereman mo rekonet ki sa valer-la, li ankor vivan », avance l’avocat. 

Pour rappel, l'Independent Commission Against Corruption (Icac) reprochait à Naserah Bibi Vavra d'avoir acheté une Mercedes Benz pour la somme de Rs 500 000. L’achat aurait été financé à travers ABC Finance and Leasing Ltd alors qu’elle avait fait usage d'un faux relevé bancaire.

Elle était également accusée d'avoir déposé des sommes de Rs 10 000 à Rs 200 000 dans une banque. Argent que l'Icac soupçonne provenir d'un délit de trafic de drogue.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !