Actualités

La réforme électorale fortement compromise

Le texte de loi sur la réforme électorale ne devrait pas passer en troisième lecture de sitôt. Le mardi 11 décembre dernier, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, lors de son résumé sur les débats par rapport au texte, avait annoncé qu’il allait le soumettre au vote plus tard.

Étant certain, après avoir entendu les leaders de chaque parti, de ne pas réunir les 52 voix nécessaires pour faire passer la réforme électorale, il avait, après avoir exprimé sa profonde déception, décidé de réserver le passage en troisième lecture pour plus tard.

À quelques jours de l’ouverture de la saison parlementaire, le texte de loi n’est pas à l’agenda. Vu le contexte politique, il n'y a aucune chance que le projet passe la majorité des ¾ nécessaire pour permettre son adoption.