Live News

La Porsche Cayenne de Jim Seetaram sous le coup d’une saisie

 

La Prudence Leasing Finance Company Limited réclame un ordre de saisie-revendication relative à la Porsche Cayenne de l’ancien ministre travailliste Jim Seetaram.

Jim Seetaram dit toutefois ne pas être au courant d’une telle procédure, et clame qu’il a toujours honoré ses engagements envers la compagnie de crédit-bail. Il précise que sa Porsche Cayenne est toujours en sa possession.

C’est Deo Sunnassee, Debtors Officer à la Prudence Leasing Finance Company Limited, qui a juré un affidavit lundi 17 octobre et a déposé sa demande deux jours plus tard, soit mercredi 19 octobre, à un juge siégeant en référé à la chambre commerciale de la Cour suprême.

Cet affidavit fait notamment mention que Jim Seetaram a acheté une Porsche Cayenne à travers un crédit-bail [leasing] avec la Prudence Leasing Finance Company Limited. La durée du crédit-bail est de 60 mois et devrait arriver à terme le 30 juin 2018, alors que les mensualités sont de Rs 65 694.

« Notice of termination of the lease agreement »

L’affidavit fait aussi mention que, dans un premier temps, Jim Seetaram a payé ses mensualités régulièrement. Mais son dernier paiement, d’un montant de Rs 200 000, remonte au 21 juin 2016.

Selon Deo Sunnassee, dans son affidavit, les nombreuses requêtes de la part de la Prudence Leasing Finance Company Limited pour le remboursement des montants dus sont restées vaines.

De plus, le Debtors Officer de la compagnie de crédit-bail soutient, dans son affidavit, qu’une « notice of termination of the lease agreement » a été servie à Jim Seetaram le 23 septembre 2016.

« So far the Respondent has failed to comply with the terms and exigencies of the aforesaid notice», affirme le représentant de la Prudence Leasing Finance Company Limited.

Deo Sunnassee précise, dans son affidavit, que la totalité du montant impayé sur le crédit-bail est de Rs 1 771 090.

Il demande ainsi un ordre de saisie-revendication de la chambre commerciale de la Cour suprême, en attendant que d’autres mesures appropriées soient prises par la Prudence Leasing Finance Company Limited afin de recouvrir la somme impayée.

« J’ai toujours honoré mes dettes »

Contacté pour une déclaration, Jim Seetaram déclare avoir toujours honoré ses dettes envers la Prudence Leasing Finance Company Limited :

« Il est vrai que je n’ai pas respecté certains délais concernant les mensualités, mais j’ai toujours honoré mes dettes. D’ailleurs, je viens de rembourser Rs 200 000 et je compte payer Rs 267 000 vendredi 21 octobre 2016. Ma voiture est en ma possession et je m’en sers pour me déplacer. J’ignore la démarche de la Prudence Leasing Finance Company Limited », explique Jim Seetaram.

Du côté de la Prudence Leasing Finance Company Limited, un cadre confirme au Défi Quotidien qu’une action a été initiée à la chambre commerciale de la Cour suprême pour réclamer un ordre de saisie-revendication sur la voiture de Jim Seetaram.

Or, ce cadre précise que Jim Seetaram a pris contact avec des représentants de la compagnie [jeudi 20 octobre] pour les informer de son intention de rembourser la totalité des mensualités dues.

« Notre client a proposé de nous rembourser Rs 200 000 ce vendredi 21 octobre. Mais il a accepté, à notre requête, de faire un effort pour nous payer Rs 267 000, soit la totalité des mensualités impayées », déclare ce cadre de la Prudence Leasing Finance Company Limited.

Vente de deux terrains du couple Seetaram : affaire renvoyée au 24 novembre

La procédure de vendre à la barre de deux terrains appartenant à l’ancien Speaker Iswurdeo Seetaram, père de Jim Seetaram, et à son épouse Rookmeenee a démarré jeudi 20 octobre devant la Masters’ Court.

Comme le rapport d’huissier ne fait pas mention de l’identité de la personne qui a accusé réception de la convocation en Cour, l’affaire a été renvoyée au 24 novembre.

C’est la Development Bank of Mauritius (DBM) qui a initié la procédure de vente à la barre après que le couple Seetaram n’a pas remboursé des dettes à hauteur de Rs 3,9 millions.

La mise à prix des deux terrains est à Rs 50 000.

Compte-rendu Nilen Kattany

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !