Politique

La Plateforme militante - Steven Obeegadoo : «La parité  doit devenir un principe»

La Plateforme militante a célébré la Journée mondiale de la femme à Curepipe, samedi. Pradeep Jeeha, Steven Obeegadoo et Françoise Labelle ont tous fait ressortir que la parité doit primer dans la société. 

« Les femmes et les hommes sont égaux. Mais nous ne sommes pas encore arrivés à un stade où il y a une vraie parité entre les hommes et les femmes. L’inégalité est présente. Mais d’ici 2030, il faut que la moitié des candidats briguant les suffrages soient issus de la gente féminine. Au niveau de la Plateforme militante, nous réclamons également qu’il y ait une parité hommes-femmes au sein des organismes parapublics, des collectivités locales, ou encore dans d’autres postes de responsabilité, tout comme c’est le cas en éthiopie. La parité doit devenir un principe », a martelé Steven Obeegadoo. 

Pradeep Jeeha s’est attardé sur l’éducation. Il a exhorté les parents à éduquer leurs filles afin qu’elles puissent produire de bons résultats pour ensuite gravir les échelons dans la société. « Les statistiques des dix dernières années démontrent que les filles sont plus studieuses que les garçons en classe. Mon souhait le plus cher est que les parents puissent se consacrer davantage à l’éducation de leurs filles. Si nous voulons qu’il y ait la parité, il faut donner une bonne éducation à nos filles. Les hommes ne sont pas supérieurs aux femmes et il doit y avoir un meilleur équilibre dans la société. Il doit y avoir plus de femmes au sein des conseils d’administration, des institutions ou encore au Conseil des ministres. Mais tout passe par l’éducation », précise-t-il. 

Françoise Labelle a abondé dans le même sens que Steven Obeegadoo et Pradeep Jeeha, tout en soulignant que « parité et égalité ne riment pas avec faveurs ». « Nous réclamons la place que nous méritons. Aret badine. Finn ler pou ena parite », dit-elle. Elle a ensuite réclamé la mixité, l’introduction des valeurs humaines, ainsi que la non-violence dans le système éducatif.

Rapprochement entre le MP et la Plateforme militante

La présence de Tania Diolle, du Mouvement Patriotique (MP) aux célébrations de la Journée mondiale de la Plateforme militante, samedi à Curepipe, a été remarquée. Cette dernière a confié à Le Dimanche/L’Hebdo qu’il y a un rapprochement entre les deux formations politiques. Chose que Steven Obeegadoo, le porte-parole de la Plateforme militante, n’a pas démentie. Selon des recoupements, Steven Obeegadoo, Pradeep Jeeha et Françoise Labelle seront également présents au congrès du MP, ce dimanche, à Réduit. 

« Nous avons reçu l’invitation de la Plateforme militante. Le ML m’a déléguée pour représenter le MP. Au sein du MP, nous avons toujours signifié notre intention à vouloir travailler avec des personnes de bonne volonté, car les défis politico-sociaux-économiques ne cessent d’évoluer », a-t-elle déclaré. 

Steven Obeegadoo, qui a ensuite été sollicité, a aussi confirmé le rapprochement entre les deux formations politiques. « Nous avons toujours souhaité un rassemblement des orphelins du Mouvement militant mauricien. La présence de Tania Diolle, samedi, et notre présence ce dimanche est dans la logique de ce que nous avons souvent rappelé. La plateforme a été créée pour rassembler les militants. Plus il y a de militants, plus on pourra répondre aux attentes des Mauriciens », dit-il. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !