Xplik ou K

La plage de Bain-Boeuf remise à neuf

Bain-Boeuf a un new look. La plage a été agrandie de presque 500 mètres, elle présente maintenant un visage sublimé. Un petit tour s’impose. Pour ceux qui aiment le Nord, on pourrait affirmer comme dit la chanson : « Je viens du Sud et par tous les chemins. Je reviens de loin, mais pas trop quand même... »
[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"4923","attributes":{"class":"media-image wp-image-8087","typeof":"foaf:Image","style":"","width":"400","height":"225","alt":"La plage de Bain-Boeuf"}}]] Un passage direct pour les handicapés.

À Bain-Bœuf, il était question du réaménagement d’une portion congrue de plage, si courte, qu’autrefois les mauvaises langues n’hésitaient pas à la qualifier de plage « short-cut », ou tout simplement de plage… bikini. Mais cela est désormais chose du passé. Oubliez donc vos appréhensions, et pour vous convaincre de l’enchantement que présente ce lieu réaménagé, une petite visite s’impose : soit pour y jeter un coup d’œil curieux, soit, n’hésitez pas, pour y «pique tête » comme on le dit chez nous. En fait, les travaux, d’un coût de plus d’une trentaine de millions de roupies en valaient la chandelle. Le ministre de l’Environnement, Raj Dayal a bien résumé ce projet qui se voulait grandiose : « Nous avons agrandi la plage de Bain- Bœuf, on vous offre désormais un bijou… » Et le ministre Ashik Gungah d’ajouter (à l’adresse de nos compatriotes vandales si prompts à dégrader les infrastructures publiques) : « Un bijou, il faut le préserver, le cajoler »... Tout est dit. L’entrepreneur responsable de l’œuvre, Super Builders, a réalisé tout ce qu’il était convenu de faire pour un aménagement environnemental digne de ce nom.
[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"4924","attributes":{"class":"media-image wp-image-8088","typeof":"foaf:Image","style":"","width":"400","height":"225","alt":"La plage de Bain-Boeuf"}}]] Une passerelle pour faciliter l’accès.

L’un des responsables de la compagnie nous en parle. « Nous avons travaillé jour et nuit. Nous avons installé des geo-bags sur près d’un demi-kilomètre, enfoui des sacs de sable sous la plage pour freiner l’érosion. On nous a demandé de planter des cocotiers et de placer des bancs pour le public, ce qui a été fait. Aujourd’hui, la plage de  Bain- Boeuf comporte trois niveaux, avec l’aménagement d’une passerelle, d’un passage direct pour les handicapés, un projet unique en son genre à Maurice… ». Les ministres Raj Dayal et Ashit Gungah n’ont pas caché leur fierté. Ils lancent donc un appel à tous les utilisateurs de ce coin du pays d’en préserver la magnificence. « C’est un projet ‘multifaceted’ qui peut désormais accueillir plus de 500 personnes à la fois, avec l’installation de bancs recyclables qui dureront plus de 400 ans », a déclaré Raj Dayal. Il en a profité pou annoncer la création de petites « piscines dans la mer », comme cela se fait a l’île de La Réunion. Bain-Boeuf, c’est aussi la vue lointaine du Coin de Mire, de la côte Nord-Ouest avec Grand-Baie et Pereybère. Quoi de mieux ? Tout cela pour vous dire que s’arrêter à Bain-Boeuf constituera désormais une pause fantastique, dans la découverte du littoral nord.