Live News

À la MBC : nouveau DG et Big Brother 2.0

Pour le nouveau directeur général, la MBC est "comme un bazar"

L’accès dans les locaux de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC) à Moka sera bientôt contrôlé. Ce projet, au coût de Rs 1 million, a déjà été approuvé par le conseil d’administration. Une méthode qualifiée de gestapo par des employés. 

Cette semaine, lors de la réunion du conseil d’administration de la MBC, le nouveau directeur, Bheejaye Ramdenee, a présenté ce projet qui, dit-il, vise à renforcer la sécurité des employés et mieux superviser les mouvements à la station radio-télévision nationale. Au coût d’un million de roupies, le projet implique l’octroi de cartes d’accès à tous les employés qui seront appelés à les utiliser pour avoir accès dans les locaux de la MBC. 

Dès que ce projet a été approuvé au plus haut niveau, l’agacement s’est installé au sein du personnel. Selon des employés, la direction met en application des méthodes archaïques pour contrôler leurs mouvements en tentant de les faire passer sous le projet de modernisation de la station. 

Interrogé sur ce projet, Bheejaye Ramdenee parle d’abord de la sécurité des employés en précisant qu’actuellement, « les locaux ressemblent à un bazar, car tout le monde y entre comme bon lui semble ». Le directeur de la MBC évoque aussi un plan de secours en cas de catastrophes naturelles. « Cela permettra de localiser le personnel pour un ‘head count’ en cas d’évacuation urgente », ajoute-t-il. 

Avec le récent changement au niveau de la direction et les multiples guéguerres à la MBC, ce projet est contesté. « La situation s’est détériorée surtout avec l’ingérence d’un Senior Adviser du gouvernement dans le contenu des journaux télévisés au quotidien », dit-on. Les contestataires s’interrogent aussi sur l’heureux bénéficiaire de ce contrat de cartes d’accès après l’exercice d’appel d’offres qui sera lancé prochainement.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor