Actualités

À la Mauritius Duty Free Paradise : l’ancien directeur financier épinglé par l’Icac pour conflit d’intérêts

Des chaussures ne répondant pas aux normes ont été mises en vente.

Danand Seetaram, l’ancien Chief Financial Manager à la Mauritius Duty Free Paradise (MDFP), a été épinglé par l’Independent Commission Against Corruption (Icac) dans la journée du mercredi 29 janvier. 

Les enquêteurs lui reprochent d’avoir utilisé sa position pour avoir favorisé Godzilla Ltd, une compagnie dont l’un des directeurs n’est autre que son beau-frère. On lui reproche d’avoir placé des produits importés par cette compagnie dans le magasin hors taxes au Sir Seewoosagur International Airport, à Plaisance. Le même jour, Danand Seetaram a été présenté devant le tribunal de Rose-Hill pour sa mise en accusation provisoire.

L’affaire remonte à novembre 2012. À l’époque, Danand Seetaram était un des hauts cadres de la MDFP. Lors d’un voyage en Chine en compagnie de sa sœur, le tandem avait alors placé une commande de 1077 paires de chaussures et de jouets qui ont été ensuite placés dans les boutiques de la MDFP et mis en vente auprès des passagers de l’aéroport de Plaisance. 

Par la suite, l’Icac a recueilli des renseignements que les paiements pour l’acquisition de ces produits par la MDFP avaient été effectués par le biais de chèques. Un premier paiement a été effectué à hauteur de Rs 914 250 et une somme de Rs 710 000 pour la deuxième partie. Cependant, l’enquête de la Commission anticorruption a établi que même si Danand Seetaram n’est pas directement impliqué dans la prise de décision pour l’achat de ces produits par la MDFP, il en aurait tiré profit de cette transaction. 

De plus, les enquêteurs de l’Icac ont pu mettre la main sur des documents liés à des transactions immobilières. Et c’est la société Godzilla, où le beau-frère de l’ancien Chief Financial Manager occupe un poste de directeur, qui avait émis un chèque à hauteur de Rs 450 000 à une société immobilière pour l’acquisition d’un lopin de terre. Après cette transaction, le bien immobilier a été enregistré au nom de Danand Seetaram.

Deux autres chèques, à hauteur de Rs 80 000 et Rs 40 000, émis à la société AS Design appartenant à Danand Seetaram, a également fait l’objet d’intérêt des enquêteurs. 

Des chaussures défectueuses fournies

Or, après que la compagnie appartenant à la sœur de l’ancien Chief Financial Manager ait obtenu le contrat pour l’approvisionnement en chaussures à la boutique hors taxes, les critères de qualité du produit n’avaient pas été respectés. Parmi les 1077 paires de chaussures commandées par la boutique hors taxes, 441 étaient défectueuses et ne respectaient pas les normes imposées la boutique.

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP