Actualités

À la MARENA : après trois ans, toujours pas de système informatique de pointe

MARENA MARENA a besoin d’un système informatique moderne .

La MARENA a été mise sur pied depuis janvier 2016. Pourtant, ce n’est que maintenant qu’elle va se doter d’un système informatique de pointe, grâce à un coup de pouce du Programme des Nations unies pour le développement.

Plus de trois ans après sa création, la Mauritius Renewable Energy Agency (MARENA) n’est pas encore équipée d’outils informatiques nécessaires pour qu’elle mène à bien sa mission. Ce n’est que maintenant qu’un appel d’offres a été lancé par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) pour pour que le réseau de l’agence soit connecté au cloud. L’année dernière, c’est le système pour la livraison de permis électroniques qui avait fait l’objet d’un appel d’offres.

« At present, the IT system at MARENA is a basic system with laptops, internet connection, and email and there is no specialist and adapted MIS software nor any appropriate server(s) for centrally managing the information requirements of these institutions », peut-on notamment lire dans le document de l’appel d’offres du PNUD. Une description qui fait état d’un système informatique basique pour une institution censée s’assurer de la promotion des énergies renouvelables dans le pays.

Une fois le système modernisé en place, cela devrait permettre à la MARENA de passer enfin à une autre étape. Le système centralisé devrait, entre autres, permettre d’effectuer des ‘audit trails’, ainsi que la gestion et l’exportation de données. Initialement, le système devrait permettre l’accès à cinq utilisateurs, pouvant passer à huit éventuellement.

Ce coup de pouce du PNUD suit celui de juillet 2018, où le même organisme onusien avait lancé un appel d’offres pour la livraison de permis électroniques à la fois pour la MARENA et l’Utility Regulatory Authority (URA). Celui de la MARENA doit servir de one-stop shop pour les Independent Power Producers (IPPs) qui veulent implémenter des projets de fermes photovoltaïques et éoliennes.

En fait, le PNUD soutien tout un programme pour le développement et la règlementation de l’énergie renouvelable. « In this context, the project – Accelerating the transformational shift to a low-carbon economy in the Republic of Mauritius - is being implemented at national level and is financed under the Green Climate Fund (GCF), peut-on lire dans l’appel d’offres, the project is being implemented in 3 components whereby Component is focused on the institutional strengthening of MARENA and URA in order to equip them accordingly for their respective mandates. »

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !