Live News

«La marée de fioul provenant du Wakashio a déjà atteint l’Ile-aux-Aigrettes», constate Vikash Tatayah de la MWF

Le havre de nature préservée, symbole du travail des défenseurs de la cause environnementale dans la baie de Mahébourg, est en péril. L'île-aux-Aigrettes est frappée de plein fouet par la marée de fioul du Wakashio. C'est ce que confirme le directeur de la Mauritius Wildlife Foundation (MWF), Vikash Tatayah. 

Les risques que de nombreuses especes soient touchées sont réels. 

Pour Vikash Tatayah, l'impact est à plusieurs niveaux : car l'habitat des coraux, poissons, oiseaux marins et rares, comme l’oiseau à lunettes, est compromis. Idem pour les plantes puisant leur eau des alentours. 

« Si cette eau est contaminée, ces plantes seront grandement affectées », a précisé le directeur de la MWF, sur Radio Plus, ce dimanche. 

Il était parmi les nombreux experts mobilisés au parc marin de Blue-Bay, hier, samedi 8 août, suite à la catastrophe écologique. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !