Live News

La frénésie de l’Euro 2020 se vit en famille 

Certains événements possèdent un fort pouvoir fédérateur. Le championnat d'Europe des nations de foot qui a débuté le vendredi 11 juin en fait partie. L'Euro 2020, comme encore appelé par l'UEFA, décalé d'un an, s'invite chez les familles mauriciennes jusqu'au 11 juillet.


Les moments de partage vécus en famille ou entre amis devant un match de foot seront limités pour l'Euro 2020. Pas de grands événements ni d'écrans géants dans les bars. C'est en petit comité entouré de la famille que se déroule l'Euro cette fois. L’engouement suscité par ce championnat de football européen s'est estompé avec la pandémie et les restrictions sanitaires. 


Les jumelles Dorothy Kelly et Roxane Paul, 37 ans : «Chez nous, l’ambiance sera comme dans un stade»

Euro 2020
Les jumelles Dorothy Kelly et Roxane Paul soutiennent l'équipe d'Espagne.

L'Euro, comme la Coupe du monde, est un événement qui rythme la vie quotidienne des Mauriciens. Dorothy Kelly et sa sœur jumelle Roxane Paul ne vous diront pas le contraire. L'ambiance est familiale à chaque match de football pour Dorothy Kelly, son mari et ses deux enfants. « Mes parents, qui habitent au rez-de-chaussée, viennent chez nous ». Les écharpes, T-shirts aux couleurs des équipes sont de sortie. « Nous nous taquinons mutuellement car nous ne supportons pas les mêmes équipes. Mon aînée de 18 ans soutient la France et moi c'est l'Espagne ». 

Une fois n'est pas coutume pour l'Euro 2021, sa sœur Roxane Paul supporte la même équipe qu'elle. « Nous avons grandi bercées par le football. À six ans, j'accompagnais mon grand-père regarder les matchs de football locaux. À l'école, on jouait au football. On mettait du papier dans des briques de jus vides. La coutume des matchs de football en famille est restée », raconte Roxane Paul. 

Le foot les réunit toujours et l'Euro 2020 est l'occasion de se retrouver à nouveau. « À chaque grand match, c'est comme si nous étions dans le stade. Comme je suis fan de football anglais, c'est difficile pour moi de choisir une équipe car les meilleurs joueurs sont répartis entre les différentes équipes, notamment l'Angleterre et l'Espagne ». 


Ganesha Singaravelloo, 50 ans : «Avec mon fils, nous faisons des analyses des matchs»

Ganesha Singaravelloo et son fils soutiennent l'équipe de France qui est favorite cette année.
Ganesha Singaravelloo et son fils soutiennent l'équipe de France qui est favorite cette année.

D'habitude, il vit l'Euro ou la Coupe du monde avec ses amis. Mais l'Euro 2020 ne sera pas plus mal pour Ganesha Singaravelloo, 50 ans. Adepte de l'équipe de France avec son fils de 11 ans, ils s'organisent pour vivre ce moment footballistique différemment. « Toute la famille est fan de l'équipe de France. Avec mon fils, nous parlons beaucoup de foot, car il souhaite devenir footballeur professionnel. Donc, nous faisons des analyses des matchs et discutons de stratégie ensemble. Étant très connecté, il suit l'évolution des joueurs », explique Ganesha Singaravelloo, qui embarque aussi ses deux filles et sa femme dans la frénésie. 

Cet Euro sera d'autant plus différent pour lui avec les restrictions, mais il compte quand même créer une ambiance chez lui avec sa petite famille. « J'avais investi dans des décorations aux couleurs de France pour la Coupe du monde, donc ma décoration est à nouveau de sortie avec les fanions, les pavillons et T-shirts.  »


Patrick Young, 52 ans : «Les matchs de demi-finale chez mon beau-frère»

Patrick Young a sorti son T-shirt d'Allemagne.
Patrick Young a sorti son T-shirt d'Allemagne.

Faute de ne pas pouvoir se rendre dans les pubs et les soirées avec ses amis pour regarder les matchs de football, Patrick Young passe cette année l'Euro 2020 en famille à la maison. « Les matchs sont prévus à des horaires convenables, donc je pourrais organiser mes soirées. Je pourrais au moins regarder les matchs les plus intéressants car cette année il n'y a pas d'équipe inférieure ». Patrick Young confie soutenir l'équipe d'Allemagne et avoir comme joueur préféré Joshua Kimmich. Sa femme qui n'est normalement pas très adepte du ballon rond se met aussi dans l'ambiance de l'Euro « Comme nous ne sommes qu'à deux, pour les demi-finales, nous nous rendrons chez mon beau-frère pour voir les matchs ou c'est lui qui viendra chez moi avec sa famille. Ces soirées-là sont généralement très animées car mon beau-frère soutient l'Angleterre. »


Yaaseen Edoo, 34 ans : «Je me suis achetée une «smart TV» pour que toute la famille puisse suivre l’Euro 2020»

De gauche à droite : son père Kalam Azad, sa mère Shakila et sa soeur Nawsheen et en avant-plan Yaaseen en fauteuil roulant et Denis Irwin, ancien joueur de Manchester United.
De gauche à droite : son père Kalam Azad, sa mère Shakila et sa soeur Nawsheen et en avant-plan Yaaseen en fauteuil roulant et Denis Irwin, ancien joueur de Manchester United.

À chaque compétition internationale, Yaaseen Edoo, 34 ans, qui travaille à la Global Rainbow Foundation, a l'habitude de passer ce moment en famille. Adepte de football et surtout de Manchester United, suivre les matchs de l'Euro est un devoir, car il y retrouve ses joueurs préférés dans les différentes équipes. Si les dernières années il soutenait l'Angleterre, cette fois le choix se veut difficile entre l'Angleterre et le Portugal car les joueurs Christiano Ronaldo et Bruno Fernandez font partie de cette dernière. 

L'Euro 2020 sera d'autant plus spécial pour Yaaseen Edoo cette année car ce dernier s'est acheté une « smart TV » avec un assez grand écran. « Cela donnera un autre cachet aux matchs car les images seront de meilleure qualité. Surtout lors des grands matchs lorsque ma sœur et ma maman se joignent à mon papa et moi autour d'amuse-bouches », raconte Yaaseen Edoo.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !