Live News

«La division est le plus grand danger pour le Ptr en 2020», dit Assirvaden

«Le plus grand danger qui guette le Parti Travailliste (PTr) en 2020, c’est la division. Nou adverser pe prier ki ena division entre nou». C’est ce qu’a affirmé Patrick Assirvaden, ce dimanche 23 février.

Le président des rouges prenait la parole à l’occasion des 84 ans du PTr, célébrés à Val de Vie Event Garden, à Valentina, Phoenix.

Ce congrès-anniversaire intervient dans un contexte où le PTr vient d'expulser cinq de ses members, dont l'ex-Attorney General, Yatin Varma.

«Nous sommes là pour rassembler. Je ne suis pas là pour défendre quiconque. Mo pa la pou vinn Ramgoolamiste, Boolelliste, Varmamiste. Mo la pou rassemble. (…) Le PTr doit s’adapter aux nouveaux enjeux. Le parti doit changer sa manière d’opérer. Ki li apre enn defet ou ki li apre enn victwar, ene reflexion demande», a souligné Patrick Assirvaden.

«Enn zour Dr Ramgoolam osi pou ale»

Aux dires du président du PTr, tous les leaders politiques sont de passage. «Nou in gagne enn pake leader. Guy Rozemont, Sir Seewoosagur Ramgoolam, Satcam Boolell, Navin Ramgoolam. Enn zour Dr Ramgoolam osi pou ale. Li pa eternel li», avance-t-il. S’en sont suivis des rires dans l'assistance.

«Tou pou ale. Seul zafer ki pou reste, se le PTr quoi qu’il arrive. Me selma nou bizin garde sa l'unité», a conclu Patrick Assirvaden.

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP