Xplik ou K

La crainte d’une retraitée de 72 ans : menace de chute de deux arbres sur sa maison

L’abattage des arbres est la prérogative du département des Bois et Forêts.

Une retraitée vit depuis une douzaine d’années sous la menace de deux arbres qui peuvent atterrir à tout moment sur sa maison. Ce qui est source d’inquiétude pour sa fille, Jessica, qui a multiplié depuis ces dernières années des démarches auprès des autorités, mais elles sont restées infructueuses. C’est pourquoi elle s’est tournée vers l’équipe d’Explik ou Ka.  

Les deux arbres, un filao et un grand massif chargé de feuilles, se trouvent tout près du balisage séparant la cour de sa mère, une femme âgée de 72 ans, et l’enceinte d’une école primaire à rue Rémy Ollier, Quatre-Bornes.  La vieille dame a vécu une première mauvaise expérience lors du passage de la tempête modérée Gamède le 19 février 2007 lorsqu’un arbre se trouvant dans la cour de l’école est tombée sur sa maison.  Depuis elle vit dans la crainte d’un nouvel accident du même genre.

La fille de la septuagénaire a, depuis, fait des démarches auprès des autorités pour que les deux arbres soient abattus. Elle a adressé en 2008, 2011 et 2012 des lettres au ministère de l’Éducation mais ses lettres sont restées sans réponse.  

Jessica devait se rendre compte à la dernière semaine des récentes vacances scolaires cette année quelques arbres qui se trouvaient dans la cour de l’école ont été coupés. Jessica est allée voir le maître d’école pour lui dire qu’on aurait dû également couper les deux autres arbres qui représentent un danger réel pour sa mère. Elle devait ainsi apprendre de la bouche du maître d’école que ceux affectés à l’abattage des arbres n’ont pas voulu prendre le risque de provoquer un accident.  

C’est lors de cette même rencontre que Jessica devait apprendre qu’elle avait frappé pendant tout ce temps à la mauvaise porte. Elle aurait dû avoir sollicité l’aide du département des Bois et Forêts. 

Finalement le cas a été soulevé dans l’émission Explik ou Ka du mercredi 11 septembre. Mais avant le début de l’émission, Dinesh Seeharry, l’attaché de presse du ministre de l’Éducation, avait déjà été mis au courant du problème par nos journalistes et a pris des initiatives. 

Le département des Bois et Forêts a été alerté et une prompte intervention de celui-ci est attendue.  La mère de Jessica pourra enfin dormir l’esprit tranquille.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !