Actualités

La Cour suprême accueille les candidats battus

Ils sont venus ce vendredi 29 novembre 2019 payer la caution de Rs 10 000, imposée par la juge Véronique Kwok Yin Siong Yen la veille, pour procéder de l’avant avec leurs pétitions électorales. Ce sont les contestataires de l’Alliance Nationale, ceux du Mouvement Militant Mauricien (MMM) et du Parti Mauricien Social-Démocrate (PMSD). La présence de Navin Ramgoolam, entouré de ses fidèles lieutenants, Cader Syed-Hossen, Anil Bachoo, Lormus Bundhoo, Suren Dayal,  n’est pas passée inaperçue. Rappelons que dix pétitions électorales ont été déposées en Cour suprême le jeudi 28 novembre 2019.

Soit le jour J de la date butoir pour contester les résultats des législatives du 7 novembre 2019. Le délai de 21 jours arrivant à terme, les contestataires demandent d’annuler les résultats pour la circonscription no. 8 (Moka/Quartier-Militaire) et ceux du no. 10 (Montagne-Longue/Grande-Rivière Sud-Est).

Pour huit autres circonscriptions, soit aux nos. 1, 9, 13,15, 16, 17 et 19 c’est un nouveau décompte des voix qui est réclamé. L’instance devra se pencher sur la totalité des douze pétitions électorales, en incluant celles logées par  Preetam Seewochurn du Reform Party de la circonscription no.19 (Stanley/Rose-Hill) et Ezra Jhuboo, candidat battu de l’Alliance Nationale au no. 14 (Savanne/Rivière-Noire).

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !