Live News

La Cour fera connaître le 5 avril si la Private Prosecution contre Sawmynaden sera référée à la Cour suprême 

L'ex-ministre Sawmynaden à son arrivée au tribunal de Port-Louis

La Cour correctionnelle de Port Louis fera connaître le 5 avril 2021 si la Private Prosecution contre Yogida Sawmynaden sera référée à la Cour suprême. 

Me Sanjeev Teeluckdharry, avocat de la veuve de Soopramanien Kistnen, insiste que l’affaire soulève des points nouveaux nécessitant l’intervention de la Cour suprême. Il a ajouté que sa cliente a droit à la protection de la loi en tant que personne lésée. Il ajoute qu’une « convocation en Cour est aussi bonne qu’une arrestation ».

Me Mehdi Manrakhan du bureau du DPP est d’un avis contraire. Il a soutenu que Yogida Sawmynaden n’a pas été arrêté dans l’affaire par la veuve Sakuntala Kistnen. Il ajoute qu’une convocation en Cour ne peut l’équivalente d’une arrestation. 

« On ne peut pas référer à la Cour suprême des questions hypothétiques en droit, on aura des ennuis. Je le sais pour y avoir été », a plaidé le représentant du DPP.  

Me Raouf Gulbul, avocat de Yogida Sawmynaden, a répliqué que ce sera un jour triste si on devait conclure qu’une convocation pour se présenter en cour devait équivaloir à une arrestation.

Dans sa Private Prosecution, la veuve de Soopramanien Kistnen accuse Yogida Sawmynaden d’avoir fait une fausse déclaration à la Mauritius Revenue Auhtority. Elle avance que le ministre aurait déclaré à tort qu’elle a été employée comme Constituency Clerk touchant un salaire mensuel de Rs 15 000.

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !