Live News

La commission économie et budget de l’opposition veut donner «l’espoir d’un renouveau» face à «une gestion désastreuse du pays»

Comme elle l'avait annoncée, l’opposition a mis en place une commission économie et budget. Les différents éléments de l’opposition parlementaire, à l’exception du Parti travailliste, en font partie. Ce matin, jeudi 22 avril, cette commission s’est réunie pour la première fois afin de passer en revue la situation économique du pays dans le cadre du budget 2021/22.

La séance était avant tout consacrée à un examen de l’impact de la Covid-19 sur la situation financière et économique en général, « notamment sur les différents indicateurs et les enjeux auxquels le pays est confronté ».

Une seconde et une troisième réunion sont déjà prévues. La seconde analysera les principaux indicateurs économiques, dont la croissance, l’inflation, l’endettement, l’emploi, le chômage, le pouvoir d’achat et la balance des paiements.

La troisième rencontre permettra « d’établir les priorités d’un exercice budgétaire au niveau des différents secteurs de l’économie, pour relever les grands défis de la relance. Il s’agit de donner l’espoir d’un renouveau à un moment où le pays est secoué par une crise profonde liée à la Covid-19 et surtout à une gestion désastreuse », indique un communiqué, émis en début d’après-midi par cette commission.

Cette structure est composée de Paul Bérenger et Reza Uteem, pour le Mouvement militant mauricien, Xavier-Luc Duval et Robert Pallamy, pour le Parti mauricien social-démocrate, Roshi Bhadain et Veer Deewoo pour le Reform Party, ainsi que Nando Bodha et Dr Sudesh Lallchand.

 

  • Health matters

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !