Live News

La Commission d’enquête sur Ameenah Gurib-Fakim présidée par le juge Asraf Caunhye

L’hôtel du gouvernement semble avoir bien choisi son timing. Alors que l’ex-Présidente de la République Ameenah Gurib-Fakim a été entendue ce mercredi 16 mai par l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) dans l’affaire Alvaro Sobrinho, son remplaçant, Barlen Vyapoory, a émis un communiqué dans l’après-midi pour annoncer la mise sur pied de la Commission d’enquête contre elle pour établir si elle a violé la Constitution. 

Une semaine avant de démissionner du Réduit, Ameenah Gurib-Fakim avait décidé d’instituer une Commission d’enquête sur toute l’affaire entourant le banquier angolais Alvaro Sobrinho. Elle n’avait alors pas consulté le Premier ministre, ce qui avait provoqué son courroux. Le gouvernement avait annoncé la mise sur pied de cette Commission d’enquête il y a deux mois et ne pipait mot quant aux « terms of reference » ni de l’identité de celui qui la présidera. Le communiqué de Barlen Vyapoory indique que c’est Puisne Judge Asraf Caunhye qui s’en chargera, épaulés par les Puisne Judges Nirmala Devat et Gaitree Jugessur-Manna. Au moment où le communiqué tombait dans les salles de rédaction, Ameenah Gurib-Fakim quittait les locaux de l’ICAC.