Actualités

La campagne Moris nou zoli pei lancée

Moris nou zoli pei

Malgré les efforts des organismes publics, des collectivités locales, du public et du secteur privé, il faudra plus de trois jours pour nettoyer le pays. Le constat a été effectué par les responsables sur le terrain lors du premier jour de la campagne Moris nou zoli pei.

Le pays a entamé la campagne vers 9 h 30 hier. La Parliamentary Private Secretary (PPS) Sandya Boygah était à Rose-Belle, dans sa circonscription. La députée a réuni des ouvriers du conseil de district de Grand-Port, des employés de la Rose-Belle Sugar Estate et des membres du Rotary Club de Rose-Belle pour nettoyer et embellir un vaste terrain en friche de la localité.

Celui-ci se trouve dans les environs du stade de Rose-Belle et abritait des toxicomanes, des véhicules abandonnés, des matelas, de la vieille ferraille et divers déchets. De plus, une bonne partie était en friche. La PPS a demandé au conseil de district d’y aménager un terrain de pétanque pour que l’entretien soit effectué régulièrement. D’autres zones seront nettoyées après la campagne.

À Quatre-Bornes, la mairie a procédé au nettoyage de la passerelle qui traverse l’autoroute à hauteur de l’usine Oxenham. La rénovation de cette structure se fera durant la semaine. De plus, la zone de Saint-Jean a été embellie avec l’aide de la Mauritius Commercial Bank. Des employés de la mairie ont nettoyé les structures en béton du rond-point de Trianon avec l’aide des pompiers.

Hier, ils se sont concentrés sur l’élagage des branches qui dépassent des bordures des routes. Nagen Mootoosamy, le maire de la ville des fleurs, a expliqué que l’objectif est de garder la ville propre, surtout l’échangeur de Trianon qui est l’entrée de Quatre-Bornes. « Depuis sa construction, l’échangeur n’a jamais été nettoyé », explique-t-il. La semaine prochaine, après la campagne, d’autres zones seront nettoyées et embellies, ajoute-t-il.

À Port-Louis, c’est vers 14 heures que la campagne a démarré. Le lord-maire, Mahfooz Cadersaib, était au Marché central pour donner le coup d’envoi. Ensuite, les ouvriers et volontaires se sont dirigés vers la rue Moka, résidences Saint-Louis et les agglomérations de Port-Louis. Le lord-maire a demandé au public d’aider les collectivités locales, car il y a un nombre important de zones qui ne figurent pas sur la liste pour la campagne de trois jours.

Pour sa part, le conseil de district de Pamplemousses a mobilisé ses ouvriers avec l’aide de la Special Mobile Force pour le nettoyage du jardin.

La campagne se termine ce dimanche. Après quoi, une évaluation de la situation sera effectuée, afin d’informer le gouvernement sur les mesures à prendre.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective