People

Krylove et Mahalutchmee Ramtohul : un couple solide comme le palissandre

Leur amour se lit toujours dans leur regard.

Krylove et Mahalutchmee Ramtohul célèbrent leurs noces de palissandre le 22 novembre. Ils ont respectivement 90 et 83 ans. Leurs cinq enfants sont des médecins. Le couple a également dix petits-enfants. Il conte leurs 65 années de bonheur.

Le parfum de l’encens enveloppe la pièce de réception. Vêtu d’un élégant sherwani noir, Krylove Ramtohul se laisse guider par sa canne de marche. Il est suivi de son épouse drapée d’un sari rouge. Ils s’appellent affectueusement mami et papa.

« Ces appellations nous sont venues naturellement. Dans les familles hindoues, jadis, l’épouse ne pouvait pas appeler sa moitié par son prénom », fait ressortir Mahalutchmee. Avec un sourire timide, ils indiquent que le 22 novembre ils vont célébrer leur 65 ans de mariage.

Krylove et Mahalutchmee Ramtohul
Une photo prise à l’occasion de leurs 25 ans de mariage.

Cela m’a fendu le coeur

Krylove et Mahalutchmee Ramtohul
Krylove et Mahalutchmee Ramtohul posent pour une photo le lendemain de leur mariage.

« La première fois qu’on s’est rencontré remonte à longtemps », dit d’emblée Krylove et Mahalutchmee rougit. Fin 1951. Krylove a 23 ans. Un dimanche, il se rend au fancy-fair du Hindu Girls College à Curepipe. Dès ses premiers pas dans l’enceinte de l’établissement, il tombe nez à nez sur deux filles. L’une répond au nom de Mahalutchmee. Elle a 17 ans et elle est accompagnée de sa cousine. Elles vendent des billets de loterie. 

« Cela m’a fendu le cœur quand je les ai vus avec autant de billets à vendre. Je trouvais cela inacceptable. J’ai donc acheté les billets restants », raconte-t-il. Mahalutchmee ajoute que ce jour-là Krylove était la deuxième personne qu’elle approchait pour les billets de loterie. « Ma cousine et moi nous sommes dits qu’il devait être déjanté quand il a tout acheté », relate-t-elle timidement. 

L’image de la belle Mahalutchmee hante sans cesse Krylove. Il ne tarde pas à se renseigner. Il appelle un ami. « Je lui ai dit tu habites à Saint-Paul et tu dois la connaître. Il a répondu qu’il connaissait sa cousine. Ainsi, j’ai obtenu ses coordonnées et découvert qu’il s’agissait de la famille Topsy de Mesnil. J’ai fait part de mes intentions à ma mère qui insistait pour que je me marie », explique Krylove.

Le dimanche suivant, la famille Ramtohul va demander la main de Mahalutchmee. « Ma cousine me disait qu’elle connaissait le jeune homme. Il me plaisait, mais je n’avais pas le droit de m’exprimer. Auparavant, les parents décidaient du mariage de leurs enfants. J’étais contente quand j’ai vu sa famille chez moi. Mon père n’était plus de ce monde, elle a donc parlé à mon oncle et à mon frère ainé », raconte-t-elle. Les Topsy acceptent la proposition. Les deux tourtereaux prennent le temps de se connaître et se marieront le 22 novembre 1953. 

Premier enfant

Mahalutchmee a exercé comme enseignante à la Shri Shamboonath Government School à Castel. Krylove, lui, a commencé en tant que Telegraph Learner. Il a grimpé les échelons avant de devenir directeur de la poste. « Mon père gagnait sa vie comme receveur de la poste. Nous occupions le premier étage de la poste de Flacq. Je suis donc né dans la poste. J’y ai grandi et fait carrière. Ensuite, nous avons emménagé à Rose-Hill », indique-t-il. En 1956, le couple accueille son premier enfant. Un deuxième arrive en 1958. Le troisième voit le jour en 1960 et le quatrième en 1963. « Pendant les dix premières années, nous habitions avec les parents de mon époux. Au fil des années, la maison était devenue trop petite pour toute la famille, car ses frères et sœurs y logeaient également », fait observer Mahalutchmee.

Krylove s’offre alors une maison en bois toujours à Rose-Hill. Il procède également à la construction d’une maison sur le terrain adjacent. 

Il y a 50 ans…

Sa nouvelle maison est fin prête le 12 mars 1968 ! Ce jour-là, Maurice accède à son indépendance et la population est invitée au Champ-de-Mars. Pour l’occasion, le gouvernement lance de nouveaux timbres. Krylove doit alors s’assurer de la distribution de ceux-ci dans toutes les postes. Il va sillonner l’île et ne peut de ce fait assister à la cérémonie. Il rentre épuisé dans sa nouvelle maison. Aujourd’hui encore, son épouse et lui habitent cette demeure. 

La même année, leur cinquième enfant vient au monde. Le couple compte donc quatre filles et un fils. « Je devais à la fois m’occuper de la maison, de mon époux et des enfants. Je me levais très tôt pour préparer leurs vêtements et leur petit-déjeuner. Krylove aimait manger un peu de riz avec du curry. Les petits, eux, préféraient les flocons d’avoine. Ensuite, une bonne m’aidait avec le nettoyage », dit-elle.

Krylove fait ressortir que Mahalutchmee est un pilier important de sa vie. « Je n’imagine pas ma vie sans elle. Aujourd’hui encore, elle s’assure que ma serviette, mes vêtements, mon petit-déjeuner et mes journaux soient à ma disposition dès que je me réveille. Avant ma retraite, j’ai eu l’occasion de voyager et d’assister à des conférences internationales. Elle n’a jamais voulu m’accompagner, car les enfants étaient sa priorité. Elle s’est occupée de leur éducation », fait-il remarquer. 

« J’ai toujours voulu que mes enfants soient médecins, avocats, ingénieurs ou pharmaciens. Quand je les ai tenus pour la première fois dans mes bras, je leur ai chuchoté à l’oreille : je veux que tu réussisses dans la vie. L’ainée a décidé d’être médecin. Les autres lui ont emboité le pas. Quatre d’entre eux se sont également mariés à des médecins. L’époux de benjamine est dans le secteur bancaire », dit-elle. 

Ils avouent qu’il n’y a pas de secret pour expliquer la réussite et la longévité de leur mariage. « Le couple parfait n’existe pas. Il y a eu des désaccords sans plus. On n’a jamais élevé le ton. Elle est d’ailleurs une personne douce. Nos cinq enfants ont grandi dans cette bonne entente. Nous avons confiance en l’autre », dit-il. Mahalutchmee dit que son époux lui a toujours donné tout ce dont elle avait besoin sans même avoir à lui demander. 

65 ans après, ils se regardent toujours avec les yeux remplis d’affection. Une prière sera dite pour marquer leur anniversaire de mariage. Les enfants et les petits-enfants seront réunis pour l’occasion.

Krylove et Mahalutchmee Ramtohul
Le couple entouré de ses cinq enfants et de leur conjoint.