Bollywood

Kriti Sanon :15 kilos additionnels pour Mimi

Kriti Sanon

Kriti Sanon s’est préparée pendant des semaines pour son prochain projet – Mimi, film dans lequel elle se met dans la peau d’une jeune mère de substitution. L’actrice a dû prendre 15 kilos additionnels pour le film. Mimi est le remake en hindi de Mala Aai Vhhaychy, un film en marathi écrit, produit et dirigé par l’avocate Samruoddhi Porey qui est toujours très active à la Haute Cour de Mumbai. Le film, sorti le 11 février 2011, s’est vu octroyer le National Film Award pour le meilleur film en marathi la même année. Le film a été tourné en télougou en 2013 sous le titre de Welcome Obama. Kriti Sanon et Pankaj Tripathi ont été signés par le directeur Laxman Utekar pour le remake en hindi. Le film est produit par Maddock Films et Jio Studios.

Le producteur Dinesh Vijan a vu Mala Aai Vhhaychy tout récemment lors d’un voyage en avion. Il a été très impressionné par le thème et a décidé de faire l’acquisition pour le remake en hindi. Samruoddhi Porey a accepté d’écrire la version en hindi.

Priyanka Chopra a été le premier choix pour remplacer Urmila Matondkar dans Mimi mais l’actrice a décliné l’offre pour des raisons d’emploi du temps. Le rôle a été offert à Kriti Sanon. Elle travaille sous la direction de Laxman Utekar encore une fois après Luka Chuppi. Pankaj Tripathi se met dans la peau de son frère dans le film.

Mala Aai Vhhaychy conte l’histoire de Mary (Stacy Bee) qui se rend en Inde en quête d’une mère porteuse. Elle rencontre une femme pauvre, Yashoda (Urmila Kanetkar), qui accepte l’offre. Mais pendant la grossesse, les médecins informent Mary et Yashoda que, suite à des complications, l’enfant sera très probablement né avec certains handicaps. Mary décide de tout abandonner et de regagner son pays. Yashoda la supplie de ne pas partir et quelques jours après elle met au monde un enfant. Des années après, Mary a des remords et décide de revenir en Inde pour obtenir la garde de son enfant. Le film montre l’histoire d’une perspective légale et émotionnelle. Qui doit avoir la garde de l’enfant – la mère porteuse qui lui a donné naissance ou la mère qui a une relation de sang avec lui ?

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !