Live News

Koomadha Sawmynaden remet son téléphone à l’IT Unit

📷 Simla en compagnie de son époux, Kistnen Soopramanien. Ce dernier a été retrouvé mort dans un champ de canne à Telfair, Moka, le 18 octobre dernier

Koomadha Sawmynaden, l’un des témoins clés dans l’enquête sur la mort de Kistnen Soopramanien, s’est une nouvelle fois rendu aux Casernes centrales dans la matinée du jeudi 3 décembre 2020. En compagnie de son avocat, Me Roshi Bhadain, il a remis son téléphone cellulaire pour un exercice de clonage des données à l’Information Technology (IT) Unit. Cette étape survient après qu’il a fait état des échanges de messages et d’appels avec Kistnen Soopramanien, peu avant son décès.

Le rapport de l’IT Unit, portant sur un Telephone Trail, sera remis aux limiers de la Major Crime Investigation Team (MCIT). Le dossier est suivi de près par les hommes du Deputy Commissioner of Police Heman Jangi, patron du Central Criminal Investigation Department, et le bureau de Khemraj Servansing, Commissaire de police. Maldonnes et magouilles

Mercredi, Koomadha Sawmynaden, le frère du ministre Yogida Sawmynaden, a affirmé aux enquêteurs que Kistnen Soopramanien lui avait confié comment des magouilles et des maldonnes auraient eu lieu concernant plusieurs projets. L’un de ces projets concerne la fourniture de masques dans la lutte contre la Covid-19. D’ailleurs, les proches de Kistnen Soopramanien affirment que ce dernier avait en sa possession un dossier solide qu’il comptait remettre à l’Icac.

Lors de son passage à l’IT Unit jeudi, Koomadha Sawmynaden a remis aux limiers des éléments susceptibles de faire avancer l’enquête, notamment des messages échangés sur l’application WhatsApp avec la victime peu avant sa mort. Des appels aussi ont été répertoriés sur l’appareil et seront soumis à des analyses. 

Selon nos renseignements, ces messages sont axés sur des négociations entourant les propositions des appels d’offres pour des contrats publics. Plusieurs protagonistes sont concernés, certains très actifs dans le domaine de la fourniture d’équipements médicaux, notamment des masques durant la période de confinement.

Selon certains des messages sur le téléphone de Koomadha Sawmynaden, Kistnen Soopramanien se rendait à Réduit, dans les parages du Réduit Triangle. Les limiers tentent de vérifier des informations à l’effet qu’un téléphone cellulaire avait été remis par une tierce personne à Kistnen Soopramanien, peu avant son décès. Selon Koomadha Sawmynaden, cet appareil devrait être utilisé par la victime pour communiquer avec quelques protagonistes, entourant les négociations pour l’obtention des contrats. Rappelons qu’un des téléphones de la victime n’a pas été retrouvé jusqu’ici par la police. Kistnen Soopramanien utilisait deux téléphones cellulaires, selon l’enquête policière. Ses proches ont aussi confirmé cette information à la police.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !