Live News

«Kolektif drwa imin » : la mise sur pied d’un comité interministériel pour l’inclusion de la communauté LGBTQ réclamée

Le «kolektif drwa imin» réclame une révision de l’article 250 de la Constitution. Et ce, pour que «les relations sexuelles consentantes entre adultes y compris ceux du même sexe ne soit plus criminalisées».

Les membres de ce collectif étaient en conférence de presse ce mardi matin 10 décembre à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’homme.

Le collectif réclame la mise sur pied d'un comité interministériel pour «une meilleure inclusion de la communauté LGBTQ (Lesbian, gay, bisexual, transgender and queer)».

Le collectif dit reconnaître qu’il y a eu des avancées, mais précise qu’elles sont «toujours en dessous des objectifs fixés pour 2030».

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !