Faits Divers

Kistnen tué après avoir violenté son épouse Swasti - L’enfant du couple : «Mo peur mo papa akoz li tortir mo mama»

La maison où s’est déroulé le drame familial.

Du haut de ses 12 ans, l’enfant de Swasti Ramsalia et du défunt Kistnen Veerabudren n’a pas caché sa crainte envers son défunt père.

Face aux enquêteurs, après le drame survenu le mardi 14 janvier à son domicile, l’adolescente a fait état des tortures que son père Kistnen faisait subir à sa mère de 38 ans. Désormais sous la responsabilité de ses proches, sa version enregistrée par la police en présence des éléments de la CDU fait partie du dossier d’enquête. Elle a confirmé les dires de sa mère Swasti, faisant état d’un père de famille violent. Celui-ci tabassait fréquemment la mère de famille : « Mo peur mo papa akoz  li tortir mo mama », a-t-elle laissé entendre aux enquêteurs. 

swasti
Ce jour-là, Kistnen tabassait Swasti parce qu’elle était rentrée du travail avec quelques minutes de retard.

Une scène qui a traumatisé cette fille de 12 ans, qualifiée comme étant une adolescente au mental fort.  « Li bien for dan so latet e linn fini ek sa epizod la », laisse-t-on entendre. Désormais, elle vit avec les proches de Swasti et selon ces derniers, elle a accepté les faits qui se sont produits et va voir régulièrement sa mère durant les heures de visite. C’est une nouvelle vie qui a débuté pour cette jeune fille de 12 ans. 

La famille de Swasti, qui a pris en charge l’adolescente, dit saluer le soutien des autorités. Certes, le jour du drame, il a fallu patienter des heures avant que des officiers de la CDU ne se présentent pour prendre en charge l’enfant. L’oncle de la jeune fille explique avoir été depuis soutenu par la famille et d’autres instances. Un proche explique avoir bénéficié de soutien psychologique et de l’appui des différents membres de la famille. 

Sa mère, Swasti Ramsalia, 38 ans, fait l’objet d’une accusation provisoire de meurtre devant la justice. La énième dispute, qui a abouti au meurtre de Kistnen, a éclaté pour quelques minutes de retard pris par Swasti en rentrant du travail. Vers 16 heures, son époux s’est acharné sur elle avec un rouleau à pâtisserie (belna) et une planche de cuisine, mais la jeune femme ne s’est pas laissée faire. Elle s’est emparée d’un couteau et a infligé un coup à Kistnen, qui l’a atteint à l’abdomen. Il s’est effondré dans une mare de sang sur un matelas. Selon le rapport de l’autopsie, l’homme est décédé d’une « stab wound to chest ». L’enquête policière est menée par les hommes du sergent Ahamudally de la CID de Vacoas, sous la supervision de l’ASP Sunil Raomma.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !