People

Kiran Bhujun gravit les échelons grâce aux sacrifices

Kiran Bhujun

Issu d’une famille modeste, Kiran Bhujun a pu, grâce à ses études, gravir les échelons jusqu’à occuper le poste d’Officer-in-charge de l’University of Technology Mauritius (UTM). On l’a rencontré, lundi matin, au Mahatma Gandhi Institute (MGI) lors de la remise des diplômes des étudiants.

Derrière la réussite d’une personne, il y a souvent des années de dur labeur et de sacrifices. Kiran Bhujun en est l’exemple vivant. À 44 ans, il est bardé de diplômes. Le goût pour l’éducation, il le doit à ses parents qui l’ont toujours encouragé dans cette voie. Ayant été classé aux examens du Certificate of Primary Education (CPE), le jeune Kiran a fait ses études secondaires au collège du Saint-Esprit. C’était de 1985 à 1992. Étant donné que son père était policier, ainsi il habitait à l’époque dans les appartements de la police à Rose-Hill. « Mon père a toujours fait comprendre à ses enfants que la réussite dans la vie passe par l’éducation. »

Après son HSC, impossible pour le jeune Kiran de poursuivre ses études universitaires car ses parents n’avaient pas les moyens pour financer ses études. « Cependant, ils m’ont fait comprendre que l’univers ouvre toujours la voie à ceux qui ont envie de réussir. »  En 1993, Kiran obtient une bourse de l’Indian Council for Cultural Relations (ICCR). Plus tard, il décroche un Degree in Civil Engineering de l’Indian Institution of Technology de l’Université de Kanpur. « C’était vraiment dur mais sans sacrifice on n’a rien », précise-t-il.

Après quatre années d’études, il retourne à Maurice en 1997 et prend de l’emploi comme Site Engineer chez Allied Builders. Par la suite, on le retrouve à la Central Water Authority avant de passer, toujours en sa capacité d’ingénieur, au ministère des Infrastructures publiques et à la Traffic Management Unit. Voulant franchir le cap, il finance lui-même d’autres études universitaires en parallèle. Ce qui l’ont mené à un Chartered Engineer et à un Certified Project Management Professional de USA, aussi à un LLB de l’Université de Londres, entre autres.

De 2004 à 2014, Kiran Bhujun a agi comme Registrar Council of Registered Professional Engineer  Of Mauritius. Il a été aussi directeur-adjoint à la Mauritius Qualifications Authority (MQA). Sa compétence professionnelle l’a conduit comme Project Manager au Prime Minister’s Office (PMO) et au ministère des Affaires étrangères. Depuis octobre 2016, il assume le poste de directeur de la Tertiary Education & Scientific Research tombant sous la tutelle du ministère de l’Education.

Depuis le 31 juillet 2018, il agit comme Officer-in-Charge de l’University of Technology Mauritius. Poste qui le place en tant que responsable des affaires académiques et de la gestion de cette institution universitaire. Parlant de sa vision de l’éducation, Kiran explique qu’une institution d’études supérieures ne doit pas se contenter de produire des diplômés à la pelle mais de s’assurer qu’ils sont une valeur ajoutée pour la société.

Dans cette optique, le ministère de l’Education travaille actuellement sur le concept de « Learning outcome », souligne notre interlocuteur. Le souhait du ministère, rappelle-t-il, est que les enfants puissent mettre en pratique efficacement ce qu’ils ont appris lors de leurs études universitaires. « Ils doivent être prêts pour affronter le monde du travail. »

Outre le fait d’avoir un diplôme, les étudiants doivent aussi développer leur personnalité durant leurs années d’études universitaires, conclut Kiran Bhujun.

Related Article