Défi Zen

Kimberline Marchais : à cheval sur sa passion !

Kimberline Marchais dédie sa vie aux chevaux.

Kimberline Marchais invite les Mauriciens à aller au trot au paradis de l’équitation. Cela fait sept mois depuis que Les Calèches du Paradis propose des balades à cheval dans la forêt Daruty. De nouvelles activités seront bientôt proposées. Cette Française de 22 ans explique qu’elle a eu le coup de foudre pour Maurice cinq ans de cela et elle est venue sur l’île avec ses cinq chevaux. Aujourd’hui, elle en compte 16 !

Kimberline Marchais a consacré la majeure partie de sa vie aux chevaux. Aujourd’hui, elle vit de sa passion et la partage avec les Mauriciens.

« Pendant cinq ans, nous venions à Maurice pour nos vacances. Nous avons eu un coup de coeur pour l’île et ses habitants. Ces derniers nous ont toujours réservé un accueil chaleureux avec un sourire amical. De plus, il n’y avait pas la barrière de la langue. Puis, un peu plus de trois ans de cela, mes parents ont décidé de faire le grand saut », dit Kimberline Marchais, d’origine nantoise, mais dont la famille a habité pendant plusieurs années à Saint-Paul-en-Forêt, commune française dans le département du Var en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. 

Enfant, Kimberline avait des voisins qui possédaient des chevaux. Elle prenait plaisir à les contempler et les nourrir. À l’âge de cinq ans, elle commence à pratiquer l’équitation et à dix ans, ses parents l’offrent son premier cheval. Après avoir décroché son baccalauréat scientifique, elle s’oriente vers le monitorat de l’équitation. Elle suit une formation BPJEPS, afin de pouvoir enseigner l’équitation aux adultes comme aux enfants. Elle décide ensuite de gagner sa vie grâce à sa passion. « C’est la plus belle chose qu’on puisse faire quand on peut vivre de sa passion. Cela me procure le plus grand bonheur. Je me réveille chaque jour avec le sourire », dit-elle. 

Quand ses parents décident de venir à Maurice, elle a tenu à emmener ses cinq chevaux avec elle, dont un Irish Cob et croisé espagnol. Kimberline a par la suite l’idée de proposer des balades en calèche sur l’île. « C’était un pari fou et unique à Maurice. Actuellement, nous comptons deux calèches de mariage : Victoria et Cinderella », dit Kimberline qui détient aussi une formation en calèche. Des balades à cheval d’une heure et deux heures sont proposées dans la forêt Daruty. « Cette forêt émerveille les convives. Ils se reconnectent à la nature et découvrent une autre facette de Maurice. Pour les petits et les débutants, il y a des balades dans les champs de canne et d’ananas. Deux guides, dont moi-même, accompagnent chaque sortie », dit l’aînée d’une fratrie de deux. Elle indique que son entreprise Les Calèches du Paradis existe depuis un an, mais les activités sont proposées depuis sept mois. 

Si auparavant ses chevaux restaient à Floréal, aujourd’hui, elle vit avec eux dans le nord de l’île. Elle compte actuellement 16 chevaux et poneys. « S’occuper des chevaux est onéreux. Ils ont une santé fragile et ils nécessitent donc une attention particulière. Ils sont nourris trois fois par jour et leur nourriture provient de l’Australie et de l’Afrique du Sud » indique Kimberline. Elle confie qu’elle passe sa vie avec les chevaux. 

Outre l’équitation et les équidés, Kimberline aime consacrer du temps à ses parents et à son frère de 17 ans. Bientôt, elle pense introduire de nouvelles activités, comme des manèges, des cours d’équitation et une mini ferme pédagogique avec des oiseaux et lapins, entre autres. Elle met également l’accent sur le bien-être animal.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Food Donation