People

Kim Yip Tong : une artiste de talent

Kim Yip Tong Durant sa carrière, l’artiste a travaillé sur une panoplie de projets.

Kim Yip Tong est une artiste multidisciplinaire. Des coups de pinceau par-ci, des lumières et autres éléments par-là, et des chefs-d’œuvre prennent vie. L’artiste expose en ce moment ses toiles à L’Aventure du Sucre.

Kim Yip Tong est une artiste multidisciplinaire mauricienne. On trouve de tout dans ses œuvres. De la peinture, cela va de soi, des rafias et des lumières pour ne mentionner que ceux-là. C’est dire qu’elle joue avec beaucoup d’éléments, avec bonheur, dans tout ce qu’elle crée. Depuis sa plus tendre enfance, Kim Yip Tong baigne dans le milieu créatif et l’aspect manuel de l’art. Ce qui explique son penchant et son choix d’études à Paris et à Londres.

Elle détient une maîtrise en Information Experience Design au Royal College of Art et une licence en Textile Design à Central Saint Martins. Kim Yip Tong précise que pour sa licence, contrairement à sa maîtrise, elle a dû étudier les techniques et utiliser les nouvelles technologies. « J’aime que mon art soit en mouvement, que ce soit à travers des images mobiles ou l’informatique. C’est pour cela que je fusionne mes œuvres avec plusieurs techniques », confie l’artiste. Durant sa carrière, elle a travaillé sur une panoplie de projets. Certains en collaboration avec d’autres artistes, d’autres en solo. Parmi : « Son dimoun », « Konser leker », « Lucent matter », « Flower whisper » et « Babani sound system ».

Son dimounn est un projet universitaire réalisé durant sa première année de Maîtrise. « Il s’agit d’une installation interactive sonore qui permet aux visiteurs d’ajouter des effets ou de modifier une musique. Chaque corde représente un effet différent. En jouant et en tirant sur les cordes, les visiteurs découvrent les différents effets, collaborent et apprennent à les combiner. L’installation a pour but d’encourager l’interaction entre les gens et l’apprentissage », explique Kim Yip Tong. Ce projet a été réalisé en collaboration avec Eleanor et Henry Greenleaf.

Konser Leker est un projet personnel réalisé durant ses études pour sa Maîtrise. C’est un instrument mécanique interactif. Une ravanne, reliée à un lecteur de pouls, bat au rythme du cœur. « Ce projet exprime la nostalgie que j’éprouvais pour mon pays lorsque j’étais en Europe », confie-t-elle. Konser Leker a été présenté au public lors du Work in Progress Show à Londres au Royal College of Art. « Lors de l’exposition j’ai réalisé un Heartbeat Jam Workshop où les membres du public ont pu essayer l’instrument et jouer avec des musiciens. »

Son projet Flower Whisper était exposé lors de l’événement Porlwi by Nature à Maurice. « L’objectif était de créer un jardin secret et de laisser les êtres humains découvrir la réalité du point de vue des insectes et des oiseaux », précise Kim Yip Tong. L’artiste a participé à plusieurs événements, tant au niveau national qu’international, dont le Festival Sonar + D Barcelona, Blue Dot, La Isla 2068, etc., au Royaume-Uni. Elle a exposé ses œuvres en solo à deux reprises à la Sunbury Embroidery Gallery et à l’Art Panorama au Royaume-Uni. Kim Yip Tong expose en ce moment ses toiles à L’Aventure du Sucre lors de l’Organik Expo qui se tient depuis le 14 juin de 9 heures à 17 heures. L’événement aura lieu jusqu’au 31 décembre.